Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Dimanche 09 octobre, 2011

Emprises restituées par les forces françaises : Les logements affectés à l’Armée et à l’Université

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)

Le chef de l’Etat a visité, hier, dans l’après-midi, une partie des domaines restitués par les Forces françaises du Cap-Vert. Venu non seulement pour constater l’état des lieux, Me Abdoulaye Wade a annoncé l’affectation des logements à l’Armée nationale et à l’université pour les enseignants.

Accompagné, entre autres, des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, Papa Diop et Mamadou Seck, le ministre des Forces armées, Bécaye Diop, le chef de l’Etat a, tout d’abord, visité les emprises situées dans le domaine du port où une projection lui a été faite sur l’ensemble du lot restitué par les Forces françaises.

Ensuite, le président de la République s’est rendu à Bel Air, à la Cité Claudel et Mermoz.

A la fin de la visite, qui lui a permis de voir une partie des bâtiments et domaine restitués par les Forces françaises du Cap-Vert, Me Wade s’est dit impressionné par le nombre de logements disponibles. Il a ajouté qu’il se devait aussi de déterminer leur destination.

Ainsi, pour le Camp de Bel Air qualifié de véritable caserne, le chef de l’Etat a révélé qu’il va être affecté à l’Armée nationale qui en disposera, selon ses besoins.

Concernant la Cité Claudel dont les villas sont les meilleures, Me Wade a indiqué avoir demandé au général Abdoulaye Fall, chef d’état-major général des Armées d’étudier une répartition entre l’Armée, la Gendarmerie et les professeurs d’université mais plus particulièrement les assistants.

Il a ajouté que nous disposons aujourd’hui de locaux importants pouvant servir d’habitation aux officiers, sous-officiers et aux soldats.

Pour Me Wade, cette restitution d’emprises va leur permettre de régler un certain nombre de problèmes, d’autant que le chef d’état-major lui a signalé que l’immeuble Air France où habitent certains militaires est en très mauvais état avec beaucoup de risque. Cette affectation va permettre de reloger ces occupants militaires et de procéder à la réfection de cet immeuble.

Le président de la République a signalé qu’il avait un moment imaginé que l’on pourrait conserver quelques villas pour les ministres mais tel qu’il a vu les choses cela ne conviendrait pas. Par ailleurs, Me Wade a signalé que le projet de construction d’une cité ministérielle est très avancé.

La France avait demandé dans la cadre de la coopération, à disposer de quelques immeubles, bâtiments ou villas dont elle aura besoin pour abriter les nouvelles forces françaises à vocation sous-régionale. A ce propos, le chef de l’Etat a déclaré que le Sénégal a accepté le principe dans le cadre de la coopération pour leur louer quelques immeubles.

Me Wade, qui était venu avec un agent immobilier, a précisé que ce dernier reviendra pour faire une étude plus poussée des surfaces habitables et l’état des bâtiments pour déterminer les prix.

Après l’évaluation des prix, le gouvernement va discuter avec la France qui avait déjà proposé des prix « inacceptables », selon le président, basés sur le même niveau loyer qu’elle pratiquait à ses propres officiers. Me Wade a souligné que la location d’un Etat à ses officiers est dérisoire comparé au prix du marché. Le Sénégal est disposé à faire un abattement sur le prix du marché dans certaines limites.

Avec les changements intervenus sans le cadre de la renégociation des accords de défense entre le Sénégal et la France, notre pays a repris 119 ha, dont 75 villas, 151 appartements et un terrain nu de 68 ha à Rufisque.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

3 Commentaires
Participer au forum
  1. NGAGNE dit :

    Sur quelle base ces emprises devraient elles être cédées à l’armée.L’armée s’est déjà octryée des centaines d’hectares sur les terres de Bambilor ,terres occupées et exploitées jadis par des citoyens Sénégalais.En quoi l’armée est elles plus méritante,son rôle est de protéger les cotoyens pas de les exproprier par la force ,en posant ces actes à Bambilor,l’armée s’est disqualifier et ne mérite plus l’emblême d’armée nation

  2. weuz diagne dit :

    pourquoi un géométre privé quand on sait que l’Etat a un géométre public avec le cadastre? sans doute, il s’agit là de préparer les magouilles et autres montages mafieux ; mais il fera bientôt jour et tout acte contraire à l’intéret national sera annulé.
    Aux receleurs de tous bords , priére se tenir à l’écart!

  3. Où sont passés les bâtiments coloniaux ? La plupart sont
    abandonnés et d’autres en ruines. Il ne faut pas oublié que tout ce qui est un peu correct chez nous provient des occidentaux. L’état ne sera pas capable de gérer ses biens. Qu’on se le dise, nous sommes tous des sénégalais et on sait que nous sommes des fainéants incapable comme tout les autres africains. Il n’y a pas d’espoir dans nos pays.

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK
Lire les articles précédents :
Un Nobel pour la littérature de l’anti-wadisme !

Un Nobel, un Grand Prix du président pour les Lettres ou je ne sais quoi… Une distinction irait bien à...

Fermer

Emprises restituées par les forces françaises : Les logements affectés à l’Armée et à l’Université