XALIMANEWS : A travers un collectif dénommé « Niaane Diekk » (demandé clémence), les proches du rappeur Ngaaka blindé, se sont mobilisés, pour implorer le pardon au Chef de l’Etat. Avec à sa tête le rappeur Fou malade et le célèbre animateur Pape Sidy Fall, ces derniers plaident pour la mise en liberté du jeune rappeur, afin qu’il puisse reprendre ses activités. Non sans notifier que Ngaaka a juste commis une erreur, et que lui de même que son coïnculpé, Bamba, méritent la clémence de l’autorité suprême.

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here