En un mois, les dépenses en gardes du corps, services secrets et voyages pour surveiller le business familial ont fait exploser le budget présidentiel du couple Trump. À l’arrivée, la note est salée pour le contribuable américain: 11,3 millions de dollars (10,6 millions d’euros).

Donald Trump s’est rendu trois fois dans son club de Mar-a-Lago (Floride) depuis qu’il est officiellement président des États-Unis, et ses fils sautent régulièrement dans un avion pour voyage d’affaires. Des déplacements qui ont coûté aux contribuables, 11,3 millions de dollars en un mois (10,6 millions d’euros).

Comme Obama en deux mandats
À titre de comparaison, Barack Obama a, pendant ses deux mandats, dépensé en moyenne 12,1 millions de dollars par an pour ses voyages officiels (11,4 millions d’euros).

“C’est une façon très dépensière de conduire ses affaires, et le président devrait en prendre conscience”, a déclaré Tom Fitton au Washington Post, le président de Judicial Watch, une organisation dédiée à la surveillance des activités du gouvernement américain.

La note du contribuable grimpe
Le porte-monnaie du gouvernement n’est pas le seul à être touché. Le sheriff du comté de Palm Beach (Floride) a déclaré que les trois week-ends de Donald Trump passés en Floride avaient coûté 360.000 dollars aux contribuables (340.000 euros).

Le magnat de l’immobilier utilise également les services secrets, dépensant des dizaines de milliers de dollars à chacun de ses déplacements, et de ceux de ses enfants.

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Critiquez Trump, mais ces depenses-là c’est une goutte d’eau quand on compare avec le niveau de corruption de Madame Clinton.
    Obama lui-meme ce comedien il passait son temps a jouer au golf et a expulser un maximum de clandestins.

Repondre