XALIMANEWS : La Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) a organisé un atelier hier, mardi 19 février 2019, sous le thème «Réalisation 2010-2018 et perspectives économiques au Sénégal». Venu présider la rencontre, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, a annoncé une hausse du budget de la DER qui va passer de 30 à 100 milliards F Cfa.

«Réalisation 2010-2018 et perspectives économiques au Sénégal», c’est le thème de la quatrième rencontre de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), tenue hier mardi à Dakar. Occasion saisie par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, d’annoncer dans la foulée, dans le but de maintenir les acquis, une augmentation du budget de la DER qui va passer de 30 à 100 milliards de F Cfa.

Auparavant, il a dressé un «bilan élogieux», à mi-parcours, du Plan Sénégal émergent (PSE). Devant des acteurs des secteurs publics et privés, ainsi que des autres partenaires économiques, Amadou dira qu’à «son accession au pouvoir, le président Macky Sall a trouvé une croissance de 1,7% pour une population qui augmente de 2,7%». Selon lui, la période 2012-2014 a été très difficile dans la mesure où «la croissance était inférieure à 5%». Néanmoins, Amadou Ba se félicite des performances des 5 dernières années qui ont boosté la croissance à 6,6%.

Revenant sur la hausse du budget de sa structure, Pape Amadou Sarr, le Dg de la Der, s’est félicité de cette confiance renouvelée. Tout en rappelant que cette augmentation va permettre à la DER de maximiser les financements, il explique que sur les 300.000 demandes, la Délégation à l’entreprenariat rapide a eu à financer 189.000 bénéficiaires dans plusieurs domaines d’investissements notamment l’autonomisation économique pour les femmes et les jeunes. Un financement qui peut varier jusqu’à 500.000 F Cfa pour des projets des jeunes et des femmes, de 500.000 à 1 million pour des projets de soutien aux Pme. Et, pour des projets structurants, les financements peuvent aller jusqu’à 200 ou 300 millions de F Cfa, conclut-il, selonSud Quotidien.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here