Présentation :
Babacar Faye coordonnateur des élèves et étudiants réformateurs, et par ailleurs secrétaire général du CEEMP collectif des élèves et étudiants de la majorité présidentielle
Membre du comité directeur
Responsable politique à Gandiaye

Êtes-vous surpris de ne pas voir Fada parmi les membres du nouveau gouvernement?
Bon, il faut rappeler d’abord que nous ne sommes pas alliés à la mouvance présidentielle durant ou après les parrainages .Nous avons décidé de soutenir le président Sall des mois avant le scrutin donc au moment où sa réélection n’était pas chose sûre. Nous l’avions soutenu parce qu’il remplissait les critères fixés par l’instance suprême de notre parti qu’est le Comité Directeur.
C’est conditions étaient:
.Un candidat de la famille libérale.
.Un candidat avec qui nous avons plus de convergence programmatique.
.Et enfin un candidat qui a sollicité notre soutien. Aucune autre condition n’avait guidé notre choix.
De plus il ne s’agit seulement pas d’occuper un poste ministériel pour servir l’état. Car l’état a plusieurs leviers autres que les ministères.

3) Fada directeur, vous en savez quelque chose ?

Pour le moment je n’ai aucune information sur ça. Mais je peux vous dire que notre président Modou Diagne Fada mérite plus que ça pour non seulement ce qu’il représente sur l’échiquier politique national mais aussi pour ses connaissances et compétences. Pour rappel il fut ministre à plusieurs reprises.

Fada est-il entrain de payer son ralliement dans le camp de la mouvance présidentielle?
Écoutez, ce n’est même pas pertinent de parler de ça en ce moment, Président fada est un homme responsable qui a fait un choix par rapport à une situation bien déterminée. Il a choisi de travailler pour son pays auprès du président de la république. Et à ce que je sache, rien a guidé ce choix à part la pertinence et l’efficacité de la politique du président de la République Macky Sall. Il faut que les gens arrêtent de penser négativement et croire que le président fada et le parti qu’il dirige ont parié sur quoi que ce soit pour être à côté du président. Nous avons un parti responsable, fort et qui est représenté sur les 45 départements du pays.

Aliou Sow a sous-estimé le poids électoral de votre leader et l’accuse de manipulateur.
Quel est le problème entre Fada et Aliou Sow?
Moi à mon niveau je ne peux pas parler de problème entre Aliou Sow et Fada. Vous-même, vous savez que ce problème n’existe pas. Mais entre autre, il y’a une personne, qui est là animé par je ne sais quoi, et qui se permet d’essayer de mordre la main qui l’a tant nourrit. Nous savons tous que c’est de l’ingratitude et c’est un vilain défaut banni par tout le monde. Donc il en est sorti encore plus petit que jamais. Et ce qu’il devait faire c’est de se rendre chaque semaine chez fada pour lui donner son  » Alarba  » en lieu et place des attaques que je juge infantiles par ce qu’il le lui doit.

Quel est la réaction des étudiants réformateurs par rapport à la sortie d’Aliou Sow?
Il n’y a eu aucune réaction officielle. Par contre il a eu droit à des contrattaques sur les réseaux sociaux et sur certains sites venus d’étudiants de notre parti qui jugeaient nécessaire de se rabaisser à son niveau et de le remettre à sa place. Pour le reste nous avons répondu par le mépris comme l’a fait notre président qui a préféré l’ignorer quand on lui a posé la question sur les ondes de la RFM à l’émission « grand jury ».

Les locales approchent, le « yessal » va t’il essayer de conquérir des territoires ou continuer l’aventure avec la grande coalition de la mouvance présidentielle?
Nous sommes dans une coalition, nous cheminons ensemble mais notre comité ne s’est pas encore penché sur cette question.

Le « yessal » est-il présent dans tout le Sénégal ?
Oui évidemment, depuis sa création notre parti est présent dans 45 départements et dans la diaspora aussi. D’ailleurs nous avons participé aux législatives dernières lors desquelles nous sommes sortis 7e alors que nous n’avions même pas deux ans d’existence en tant parti. C’est pour dire que nous avons un parti sérieux et bien organisé.

Mot de la fin
Merci à vous Xalima.com pour cette opportunité d’expression afin d’éclairer l’opinion publique sur certains aspects. Nous sommes plus que jamais déterminé à accompagner le président Macky Sall pour accomplir sa mission, derrière notre leader le président Modou Diagne fada.
Il est important de rappeler aussi que notre parti poursuit sa ligne de conduite, pour tout parti respectueux afin d’accéder à la magistrature suprême. Mais le contexte politique est fait de sorte qu’aujourd’hui nous sommes dans la majorité présidentielle, dirigée par le président Macky Sall et nous assumons pleinement notre statut de faiseur de ro

2 Commentaires

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here