près s’être révélé au grand public avec Nîmes Olympique, Sada Thioub est appelé pour la première fois en équipe nationale du Sénégal. Un rêve qui se réalise pour le milieu offensif qui a grandi et fait toutes ses gammes de footballeur en région parisienne. Agé seulement de 23 ans Sada Thioub a encore le temps de grandir et de franchir des étapes. Il nous raconte son parcours.

Quel est votre sentiment suite à cette première convocation en équipe nationale du Sénégal ?

C’est une fierté et un honneur pour moi d’être convoqué pour la première fois en A.  C’est un plaisir. Je suis vraiment heureux et j’espère que ce n’est que le début.

On a évoqué des origines mauritaniennes pour Sada, était-ce une option pour vous de jouer  pour les Mourabitounes ?

Honnêtement non. S’il y’a une équipe pour laquelle j’ai toujours eu envie de jouer, c’est le Sénégal. Mes deux parents sont sénégalais et je n’ai pas de relation filiale avec la Mauritanie. Il a été donc toujours question pour moi de jouer pour le Sénégal.

La CAN 2019, vous y pensez déjà ?

Ce serait quelque chose de beau de faire la CAN 2019 mais je sais aussi qu’il y’a du monde avec cette équipe du Sénégal. Je ne me mets pas de pression particulière. Faut juste que je continue à jouer et à être performant avec mon club.

Connaissez-vous déjà des joueurs de la sélection?

Honnêtement je ne connais aucun joueur de la sélection, pas pour le moment.

Parlez-nous de vos débuts dans le foot…

J’ai commencé à jouer au foot avec mes grand-frères dans le 92 à Nanterre en région parisienne. C’est là bas que j’ai appris le foot et j’y ai pris du plaisir. Par la suite, je suis parti au Racing à Colombes où le niveau était un peu plus élevé. Le contexte y était plus professionnel même si ça reste un club amateur. Il y’a eu beaucoup de jeunes qui sont sortis du Racing. J’ai passé 11 années dans ce club avant de rejoindre le centre de formation de Caen. Depuis lors je côtoie le monde professionnel.

Quel est votre premier club professionnel et qu’avez-vous ressenti à la signature de votre premier contrat ?

Après mon passage au centre de formation de Caen, je suis allé à l’OGC Nice. C’est là bas où j’ai découvert le monde professionnel et fait mes premiers pas en ligue 1. Ce sont des moments que je n’oublierai jamais. Pour mon premier match, je rentre contre Marseille. Ma famille et moi étions vraiment contents.

 

Vous êtes restés deux ans à Nice avant de partir à Guingamp, pourquoi ce départ ?

Oui, j’ai passé deux ans à Nice avant de rejoindre Guigamp. J’ai eu un désaccord sur le contrat avec les dirigeants de Nice, raison pour laquelle j’ai quitté le club. Je signe à Guingamp avant de me faire prêter en National à Bastia où ça s’est bien passé.  J’y ai fait une bonne saison et c’est de là que le staff de Nîmes m’a repéré et convaincu de signer. Nîmes est un club qui faisait beaucoup jouer les jeunes et je n’ai pas hésité à signer.

Quel est votre poste de prédilection puisqu’on vous voit évoluer en pointe et comme excentré ?

Milieu excentré est un poste nouveau pour moi. Je n’y ai pas trop évolué avant d’arriver à Nîmes. Au centre je jouais plus comme attaquant de pointe ou deuxième attaquant avec une certaine liberté.  Je découvre ce poste d’excentré à Nîmes mais je ne me fais pas de fixation. Du moment que je joue et que je prends du plaisir sur le terrain, je suis content. A Nîmes, il a fallu que je m’adapte. Les débuts n’ont pas été très faciles, il faut l’avouer mais avec le temps et les dirigeants qui m’ont fait confiance, je me suis bien adapté. Il y’a aussi les coéquipiers qui ont joué un rôle important dans cette adaptation. On est comme une famille et je ne pouvais que progresser

Quels sont vos clubs préférés?

Je suis vraiment ouvert. Je regarde plusieurs équipes et les différents championnats :  France Angleterre, Espagne. En Ligue 1 je supporte le Paris Saint- Germain, en Espagne c’est le Fc Barcelone mais je regarde aussi le Real qui a en son sein des joueurs que j’aime bien tout comme en Premier League.

Entretien réalisé par Mame Fatou Traoré

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here