Donald Trump doit se soumettre ce vendredi 12 janvier à son premier examen médical en tant que président. Un examen qui n’a rien d’obligatoire, mais auquel la plupart des précédents locataires de la Maison Blanche se sont soumis. Les résultats seront rendus publics. Pendant la campagne, le médecin personnel de Donald Trump avait assuré que jamais un candidat en aussi bonne santé n’avait été élu à la présidence. Mais l’examen médical du président intervient sur fond d’inquiétudes sur son état mental, mais également physique, suite notamment à la sortie du livre polémique « Feu et Fureur ».

A 71 ans, le locataire de la Maison Blanche est le président le plus âgé que les Etats-Unis ont connu. Son régime alimentaire, et notamment son goût revendiqué pour les hamburgers, les pizzas et le poulet frit n’est pas le plus indiqué. Le président ne fume pas et ne boit pas d’alcool, mais il engloutirait jusqu’à douze Diet Coke par jour selon deux de ses anciens conseillers.

Côté activité physique, le seul sport qu’il pratique est le golf, et il se déplace toujours en voiturette sur le terrain. Donald Trump dort très peu, mais il passe de longues heures dans sa chambre, devant la télévision.

Les questions sur les aptitudes du président ont ressurgi début décembre lorsque pendant un discours il a semblé avoir du mal à articuler et a saisi à deux mains une petite bouteille d’eau. « Il avait la gorge sèche », a expliqué la Maison Blanche.

La sortie du livre « Feu et fureur »qui revient longuement sur l’incapacité de Donald Trump à se concentrer plus de quelques minutes sur un même sujet, et sur ses sautes d’humeur régulières a relancé les rumeurs sur ses facultés.

Mais la Maison Blanche a prévenu : l’examen de Donald Trump ne comprendra pas de test de santé mentale. Lui-même a d’ailleurs tranché la question avec un tweet dans lequel il a affirmé : « je suis un génie, un génie très stable ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here