Les propos récemment tenus par Amy Collé Dieng et Penda Bâ sont nettement intolérables, inacceptables. Surtout ceux de Panda Ba qui sont obscènes et orduriers. Mais se limiter à leur seul cas, sans aller plus loin dans l’analyse, serait une faute, car il ne faut pas que l’arbre cache la forêt. Pour paraphraser Badiou, il faut se demander de quoi ces propos sont-ils le nom ?

Mais d’abord une parenthèse importante en direction de mes amis wolofs qui font preuve de ce que feu Amadou Aly Dieng appelait le wolofo-centrisme. Jugez-en : la lune est wolof, les habits sont wolofs, la vérité est Ndiaye donc wolof, etc. Et ceux qui ne sont pas wolofs sont des barbares (lakkat) sans compter que le sérère, le Hal pulaar, le maure lui appartiennent. Il est ainsi au centre de tout. Il paraîtrait que même Sidy Lamine Niasse ferait partie de cette engeance. Cela est injuste et insultant pour les autres ethnies du Sénégal qui sont, avec le wolof, d’égale dignité ontologique et citoyenne. L’attitude wolof suscite la colère et l’indignation des autres ethnies. A juste titre.

De plus, l’Hal pulaar qui parle sa langue maternelle est taxé de raciste ! Voire d’ethnisme puisqu’il dit « neddo ko bandoum » : Que je sache le parent de l’homme n’est ni le singe, ni la hyène mais un autre homme comme lui : ce qui est la signification exacte de cette expression, sans aucune connotation ethnique ; les wolofs disent : nit nit ay garabam et je suis sûr que cette expression existe dans les autres ethnies. Les Hal pulaar ajoutent que le premier parent c’est le voisin.

Revenons – en aux propos des personnes citées au début qui suscitent attaques et contre-attaques dans les réseaux sociaux.

1) La responsabilité principale revient au manque d’éducation, de savoir et de culture qui explique toutes les incivilités et béances de notre société dont tout le monde s’accorde à dire qu’elles ont atteint un niveau extrêmement préoccupant. Si l’Etat a sa part de responsabilité par rapport à ce qu’il pourrait faire pour promouvoir la civilité et la citoyenneté et plus de fermeté ; il est honnête de dire que nous sommes tous responsables. Nous, c’est – à –dire toutes les élites qui ont failli. Sans dédouaner les parents !

2 ) Le wolof est plus une réalité culturelle, linguistique et commerciale qu’une ethnie au sens propre. Tout enfant qui naît par exemple à Dakar va acquérir cette culture wolofo-urbaine qu’il soit sérère ou peulh. Cette culture n’est pas le seul apanage des wolofs

3) Nous venons tous pour l’essentiel du Tekrour qui est le creuset de la Nation sénégalaise : wolof, halpuular, sérères, lébous, soninkés, etc. Ce qui devrait nous inciter à plus de clémence et de mansuétude.

4) Ndiadiane Ndiaye, dont se réclament les wolof est un métis : son père est maure, sa mère, Fatimata Sall, toucouleur bon teint. Les Wolof et les toucouleurs ont donc la même mère. Insulter l’un c’est insulter l’autre.

5) Le xamadi (impolitesse, incivilité) auquel nous assistons se justifie de l’ignorance puisque c’est la signification exacte du mot. Les wolofs disent qu’avant de savoir l’ignorance pourrait tuer.

6) Le premier Président du Sénégal, Senghor, est un sérère catholique, son chef de gouvernement, Mamadou Dia, est un Hal pulaar, le 2ème Président du Sénégal, Abdou Diouf, est un métisse Hal pulaar sérère, le 3ème, Abdoulaye Wade, est également un métisse puisque sa mère est casamançaise. Et cela n’a jamais posé de problème.

7) D’où vient alors que brusquement on se mette à parler d’ethnisme ? Est-ce parce l’actuel Président Macky Sall est Hal pulaar bon teint, ce qui serait pour certains un péché mortel ! Je soupçonne les pêcheurs en eau trouble d’avoir monté de toute pièce cette problématique qui n’a pas lieu d’être pour des hommes et des femmes épris de paix
Donc, il est urgent de se pencher sur cette question d’éducation, de savoir et de culture pour réfléchir aux solutions idoines qu’on pourrait apporter à cette perte de valeurs et de repères. Cela me semble être la bonne voie.
Par contre, il ne sert à rien de pousser des cris d’orfraie ou de jouer sur la peur. Quant à moi, je ne suis pas du tout inquiet par rapport à une guerre civile, les Sénégalais sont très métissés, presque tous parents. Samba Diabaré Samb disait que si vous prenez l’ascendance de n’importe quel wolof vous trouverez un Hal pulaar dès la 3ème génération. Il y a aussi cette parenté à plaisanterie –issue de la charte du mandé – qui est une vraie soupape de sureté. Donc ne nous amusons pas à nous faire peur où à exciter les uns contre les autres. Le vénérable Ahmadou Bamba est un Ba probablement originaire de Bababé, tandis que Sokhna Mame Diarra Bousso et de Méry, dans le Fouta central.
La seule chose qui nous incombe, notamment à nous les intellectuels, c’est de rendre nos réalités plus intelligibles, ce qui est un des préalables à la lutte contre les incivilités à laquelle je convie tous les Sénégalais.

Professeur Hamidou Dia

PARTAGER

60 Commentaires

  1. C’est au contraire ta lâcheté à la trump toi est les autres incultes qui nous ont amené tous ces problèmes. Car pour toi comme les suppremacistes blanc à la con la seule ethnie qui doit être président c’est une personne de culture wolof. Pas de halpoular pas de dioala pas de sarakhole pas de ndiagou pas pépel pas mangiack pas de mankagne pas de maure pas bassari etc .Si C’est ça ta vision d’une nation tu es just idiot.
    Et la seule issue pour toi c’est de t’exilé et de ne plus croire à touba et tivaoune car c’est la volonté divine ils sont halpoular.

    • il n’y a eu au Sénégal qu’un seul président wolof: Abdoulaye Wade (qui avait dans son gouvernement une majorité de pulars). Avant, pendant 40 ans, ce pays a été dirigé par des sérères et peul (senghor, mamadou dia, diouf) et il n’y eu aucun problème. Senghor a d’ailleurs été toujours soutenu par une majorité de wolof contre le wolof lamine gueye. Donc arrêtez cette stigmatisation de la communauté wolof. Depuis que macky est devenu président, il est interdit de le critiquer, car , aux yeux de certains, critiquer maky sall, c’est critiquer les toucouleurs. C’est ce qui explique l’amalgame fait entre amy collé (qui a critiqué macky) et penda ba (qui a insulté toute une communauté). Et le plus dangereux, c’est que certains (comme toi) essaient de rallier les autres ethnies à leur cause wolophobe. Dans quel but vraiment?

  2. Le vrai c’est ton maître franc maçon qui fait croire qu’il est mouride alors que tous les actes qu’il pose contribu à destitué cette communauté d’erudit.il te revoir cliniquement et tu verras les lueures d la raison car tu es égarés comme les autres tarés. On peut s’opposer mais avec des argumentaire politique et scientifique pas des conneries de ce genre

  3. Ce professeur Dia est bien un érudit, mais doublé d´un étnnocentriste: les cheikhs sont des toucouleurs, les wolofs sont des toucouleurs de troisième génération, ces mêmes wolofs sont des ethnocentristes ( là il cite Amadou Aly Dieng qui fait un autocritique). Il faut bien avoir peur, ce pays ne va plus être le même dans une décennie, et c´est dommage que les premiers victimes seront certainement les groupes ethniques mioritaires

    • Merci abdou, vs avez bien lu et compris la pensée profonde de ce monsieur Dia qui n’ose pas le dire à visage découvert. Dieu nous préserve..

  4. By the way, professeur les propos de Amy Colle Dieng ne sont nullement intolérables dans une démocratie véritable. Quant à l´autre, Penda Bah, elle ne fait que porter préjudice à ce qu´elle considère comme sa communauté.

  5. IL FALLAIT AVOIR LE COURAGE DE SIGNER Professeur Hamidou Dia ministre conseiller au pres du president de la republique .
    Au moins ton integrite intelect devait te conduire a signe sur ta position du moment : MINISTRE CONSEILLER AUPRES DU PRESIDENT MACKY SALL .

  6. Wanted
    Moi je suis un dia halpullar comme toi prof mais le problème c nous les peuls,nous sommes á la fois racistes et ignorants et toi tu en fais partie. Nos discours chez nous sont anti wolofs pour la plupart d’entre nous, la vérité c cela et tu le sais bien. Par contre le wolof nous accepte plus et ne voit même pas une quelconque différence entre les 2 ethnies.Par nature nous alpullar on est sectaire c notre problème.i

    • Alors Issa arrete tes sornettes tu n’es pas Halpular. Au lieu de reconnaitre certaines réalités qui sont communes à toutes les communautés toi et des gens comme toi se refugient derriere de faux-fuyants. Il n’ y pas de peuple élu mais des hommes élus chez tous les peuples.

  7. C’est une analyse a 2 balles
    Donc les 2 femmes ont commis des faits de même gravité?
    Je me demande d’où sortent ces professeurs sénégalais
    Non seulement ce texte procède d’erreurs et d’affirmations contestables mais il met sur le même pied celle qui exprimer maladroitement une opinion avec celle qui tient des propos honteux indignes et grave aussi bien sur le plan pénal que social

    • Ce ”professeur”, en mettant sur le même panier Amy collé et Penda ba pour étayer ses propos, nous avoue implicitement qu’insulter Macky Sall équivaut à s’attaquer aux al pulaar !!! Une autre manière de confirmer ce que tout le monde craint dans ce pays et que beaucoup par pudeur et pour sauvegarder la paix sociale ne disent pas ouvertement…

  8. AVEC DES IMBECILES PAREILS COMME CONSEILLERS AUPRES DE OUNK CELA PROUVE QUE CE MENTEUR DE MACKY SE MOQUE DU PEUPLE ….PLUS DE RESPECT…….AFIN DE STOPPER DES FUTURS ASSANE DIOUF.

  9. C’est le genre de diplômés qui fabriquent les Penda Bâ. Je rappelle que c’était encore ce gars là qui justifiait le taux de croissance mensonger en demandant aux gens de regarder dans la rue pour voir la preuve de ce taux.
    Je vous fais observer sa contradiction entre son point 2 et le point 3. A 2, le wolof n’est pas une ethnie mais une culture; à 3 l’ethnie wolof est issue du Tekrour comme celles haalpulaar, sérère, lebou, etc. On aurait aussi pu dire que le haalpulaar est plus une réalité culturelle qu’une ethnie, par les mêmes arguments. Il suffit de rappeler que les haalpulaars sont un métissage des bambaras, sérères, wolofs, et les peuls. Ce qui a donné le nom de haal pulaar (ceux qui s’expriment en peul). Ceci est très facile à comprendre lorsqu’on se rappelle que le Fouta a été, pendant longtemps, dirigé par des bambaras (les mandingues), de l’empire du Ghana à l’empire du Mali.
    Je rappelle pour le souligner que même Yéro Doro Diallo avait poussé ses analyses jusqu’à créer un vrai tollé dans l’intelligentsia haalpulaar lorsqu’il déclara qu’il n’y que 4 noms de peuls purs. C’est dire qu’il y a beaucoup d’intellectuels haalpulaars qui traînent ces tares. Et cela leur est difficile de le cacher quand ils s’expriment, comme dans le cas présent.

  10. Une profonde tristesse m’habite… Mr Hamidou Dia, vous vivez dans une société où la culture wolof est omniprésente. Toutefois vous avez beaucoup à apprendre du wolof. N’oubliez pas que vous portez le titre de Professeur !
    Les propos que vous déclinez pour asseoir votre argumentaire ne sont pas spécifiques au wolof. L’univers expressif de l’ensemble des ethnies du Sénégal est peuplé de propos non moins nobles. Le Toucouleur ne déroge pas à ses attitudes et habitudes bien sénégalaises. Je rejoins Mr Alassane Kitane lorsqu’il affirme que toutes les ethnies et toutes les races sont ethnocentristes.
    Une question pertinente que vous auriez dû vous poser : pourquoi ce torrent d’insultes maintenant dans l’espace public ? Une attitude qui doit sous-tendre les pensées de l’Intellectuel, du Professeur : l’objectivité. Sinon, Il vous sera difficile de bâtir une réponse cohérente, solide qui résulte d’une analyse profonde. Armez-vous de votre courage et ne restreignez point votre champ d’exploration.

  11. Il ne connait meme pas l’origine de Ahmadou Bamba et de Mame Diara Bousso…bizar
    Il dit que Ahmadou Bamba de Bababe or qu’il est originaire de Mboumba (Bababe est un village Mauritanian )
    Il dit que Mame Diara est de MERI alors qu’elle est de Gollere département de podor.
    Il n’y a pas de Bousso a Meri….tous les bousso viennent de Gollere et les baal

    • tu n’es pas wolof. Les wolofs en général se foutent pas mal que le président soit wolof ou pas. Ils ne sont pas communautaristes . Le risque, maintenant, c’est de réveiller, à force d’attaques comme celles d’hamidou dia, du rappeur makhtar sy alias makhtar le cagoular, penda ba … un sentiment communautaire chez les wolofs, par instinct de survie!

  12. Cher Professeur,
    Votre contribution est très décevante, pour utiliser votre expression, si nous analysons profondément, la vérité elle est ailleurs….
    Si Penda Bâ a osé de pareils insultes, c’est parce qu’il y a un contexte qui le favorise, avec l’apanage de “politichiens” qui attisent le feu en régionalisant et ethnicisant toutes leurs actions politiques.
    A cela s’ajoute :
    – Un gouvernement toucouleurisé
    – Des sociétés nationales toucouleurisés
    – Une diplomatie toucouleurisée
    – etc…
    Je le dénonce, car ce n’est pas l’intérêt de notre nation et aucun gouvernement précédent n’a procédé ainsi.
    Soyons honnêtes et dénonçons cette façon de faire, avec vigueur, le Sénégal nous appartient à tous, quel que soit notre ethnie et nos croyances.
    Osons dire la vérité en face, pour le triomphe du Sénégal.
    Nb : SVP, pas d’insultes, échangeons constructivement
    Vive l’Afrique, Vive le Sénégal

  13. PEINE PERDUE LE OUNK A DEJA DETRUIT LES SAINES MENTALITES ET IL LUI SERA DIFFICILE D’EN ECHAPPER.VIVE LE SUPER STAR ASSANE DIOUF.

  14. ce qui me fait peur, ce ne sont pas les propos de hamidou dia. C’est plutôt le fait qu’il soit conseiller spécial du président de la république! Un goebbels ?

    • Vous avez parfaitement raison. J’ai eu aussi le ventre noué de trouille en pensant que le c’est ce monsieur qui conseille le président de la république. Incroyable but let’s juste wait and see.

  15. Vos propos Mr le professeur sont décevants.
    Amy collé Dieng s’en ai pris au Président Macky SALL à tort ou à raison, en tout cas elle en a le droit dans une démocratie.
    Ce qui est honteux de votre part s’est de justifier les injures de Penda BA par l’argument « Amy Collé à fait pareil » Cette malhonnêteté intellectuelle est indigne de l’université sénégalaise. Le wolof n’est pas ethnocentré à tel point au Sénégal on dit souvent que ce n’est ni une ethnie ni une culture mais une langue. Biensur que s’est une culture mais celle de la tolérance et de l’ouverture à l’image de Sénégal.
    Monsieur DIA vous avez déçu non pas en tant que ministre conseillé mais en tant que professeur ! Que ça vous plaise ou pas le Sénégal sera toujours « senegal Ndiaye » les Diop les wade les Bah les Diallo les Gueuye… ne s’en non jamais indigné. N’en faites pas une affaire d’ethnie politisée.

  16. Vos propos Mr le professeur sont décevants.
    Amy collé Dieng s’en ai pris au Président Macky SALL à tort ou à raison, en tout cas elle en a le droit dans une démocratie.
    Ce qui est honteux de votre part s’est de justifier les injures de Penda BA par l’argument « Amy Collé à fait pareil » Cette malhonnêteté intellectuelle est indigne de l’université sénégalaise. Le wolof n’est pas ethnocentré à tel point au Sénégal on dit souvent que ce n’est ni une ethnie ni une culture mais une langue. Biensur que s’est une culture mais celle de la tolérance et de l’ouverture à l’image de Sénégal.
    Monsieur DIA vous avez déçu non pas en tant que ministre conseillé mais en tant que professeur ! Que ça vous plaise ou pas le Sénégal sera toujours « senegal Ndiaye » les Diop les wade les Bah les Diallo les Gueuye… ne s’en non jamais indigné. N’en faites pas une affaire d’ethnie politisée.

  17. Sénégal ndiaye, ndiaye étant l’un des noms le plus usité. C’est une façon de parler qui a échappé au “professeur” trop occupé par ses “recherches” sur la supériorité des groupes ethniques. Quand le doigt désigne la lune…. ouolof!

  18. Professeur Dia, puisque vous vous identifiez comme tel, avez vous fait l’effort de fouiller dans notre constitution ou nos lois ou nos institutions s’il est mentionné quelque part Sénégal Ndiaye? Si vous n’avez jamais lu Sénégal Ndiaye dans textes qui nous régissent, qu’est ce qui vous empêche de dire depuis votre enfance Sénégal Dia? Alors un conseil: commencez dès aujourd’hui à dire Sénégal Dia puisque vous n’aimez pas l’expression Sénégal Ndiaye et tout le monde aura la paix. Vous ne pouvez quand même pas dire pourquoi Youssou Ndour est plus populaire dans le monde que Abou Diouba Deh et en vouoir à la planète?

  19. Ce texte qui ne se base que sur une supposee jalousie ethniciste n’est pas digne d’un intelectuel, encore moins de quelqu’un qui se dit “Professeur”. On aurait souhaiter vous voir sur une posture de condamnation de l’ethocentrisme ou plus precisement de toute jalousie inter-ethnique plutot que d’ essayer de legitimer ce phenomene. Quoi que l’ on puisse dire, le communautarisme ne fait pas partie de la culture ouolof, et heureusement d’ailleur comme vous le dite le oulof est devenu plus qu’une ethnie une culture. Et je pense que cette stabilite bien constate dans ce Senegal contrairment aux autres pays africains a beaucoup a avoir avec la diffusion de ce modele culturel oulof.
    Pensons Senegalais cher professeur, et arretons ces conflits insenses d’appartenence ethiques ou raciale. Les USA ont montre qu’ils ont largement rejete l’ideologie des supremacistes blancs, faisons en de meme et eradiquons ces eluquibrations insensees et diviseuses surtout venenant de ceux qui se definissent comme intelectuels.

  20. eh toi le pygmée ethnocentriste es tu toujours amoureux de romy schneider?
    deja a la fac a dakar tu ne parlais que des alpulhars

  21. M. Dia, voyre demarche est tres dangereuse et risque d`etre cause de dissensions jamais envisagees ou connues au Senegal. Il faut arreter tres vite cela. Si les gens critiquent le President Sall, c`est parcequ`il gere mal le pays et pas parce qu`il est hal pulaar. Certains peuvent deraper, mais ces derapages ne sont pas des references. Vous etes en train d`emprunter un chemin tres dangereux en essayant de provoquer des problemes qui n`ont jamais existe au Senegal. Les diolas, les sereres, la manjacks, les bambaras etc pourraient tomber dans l`illusion de votre discours specieux. Ne faites plus cela s`il vous plait. Vous etes en fin de vie, ne provoquez pas le deluge apres vous.

    • “…Si les gens critiquent Le Président Macky, c’est parce qu’il gère mal le pays, pas parce qu’il est hal-poular…”. Vrai. Pourquoi? Parce que si les Wolofs avaient accordé de l’importance au fait que Macky soit hal- poular, ils n’auraient jamais voté pour lui en 2012 et par conséquent il n’aurait jamais été Président. Regardez combiens de wolofs il y’avait dans l’entourage immédiat de Macky avant la présidentielle de 2012. Pr Malick Ndiaye, Moustapha Cissé Lo, Moustapha Diakhate, Mbaye Ndiaye, Aminata Toure, pour ne citer que ceux-là. Tout ce monde est wolof. Les hal poular seuls ne peuvent pas élire un président pour la simple raison qu’ils ne font pas plus 50 pour cent de la population du Sénégal. Ressaisissez-vous et retournez à l’unité nationale qui a longtemps été le socle de ce pays.

    • oui l’attitude de hamidou (je refuse de l’appeler Professeur) tend à dresser toutes les autres ethnies contre les wolofs, lorsqu’il dit :” l’attitude wolof suscite l’indignation de toutes les autres ethnies. A juste titre.”. Qui est hamidou dia pour s’autoproclamer porte-parole des autres ethnies? Comment a-t-il pu penser un seul instant faire adopter sa propre wolophobie de berceau aux autres communautés? Pour les jeter dans quel combat et contre qui? Que fait -il des nombreux wolofs qui ont voté macky dont certains sont dans son gouvernement et font parti de ses plus grands défenseurs? Hamidou pense t-il sortir indemne d’une guerre ethnique qu’il cherche à susciter par son article nauséabond? Heureusement que les réactions de réprobation ont fusé de partout, de toutes les communautés pour lui montrer que ce n’est pas demain la veille, le conflit ethnique au Sénégal! heureusement!

  22. Ce Hamidou Dia ne mérite pas et surtout ne DOIT PLUS être conseiller de NOTRE Chef de l’Etat, Son Excellence Mr Macky Sall. Ce serait une faute grave et lourde de conséquences que de le maintenir à son poste. Le Président de la République doit maintenant s’investir personnellement pour une décrispation de cette tension. Il doit surtout s’atteler à faire (légalement) taire tous ceux qui vont trop loin. Mr Hamidou Dia est un danger pour notre République, pour notre Unité. Ses théories nauséabondes sont mille fois plus graves que les points de vue politiques de la chanteuse Amy Collé. Il semble qu’il est un proche du Président Sall et que probablement rien ne lui arrivera! Mais Allah est juste….

  23. Monsieur le Président doit relever ce Monsieur DIA de ses fonctions et condamner publiquement ses propos inconscients, innocents et honteux pour un professeur. Sinon, la seule chose à comprendre est que notre président adhère à ces déclarations honteuses qui n’aident pas à bâtir un Sénégal uni qui connait des bas depuis son arrivée à la présidence.
    Il est vraiment temps de se ressaisir!!!!!!!!!!!!!!!!!

  24. Au moins, le Pr Hamidou Dia a le mérite et le courage d’avoir posé le problème. C’est tout à son honneur.Au Sénégal quand vous désignez la lune du doigt, les gens éprouvent un malin plaisir à critiquer l’agencement de vos ongles. Cela fait partie de notre particularité. Je reconnais que l’article de ce bouffeur de niébé est maladroit par endroit, mais comme je l’ai dit ailleurs, je ne pense pas qu’il y ait une connotation ethniciste ou politique. C’est plutôt à mon humble avis une invitation à une réflexion sur un mal sous-jacent qui interpelle tout le monde. Fermer les yeux, adopter une politique de l’autruche, ou s’acharner sur l’auteur de cet article n’y changent rien. Il faut tout de suite éradiquer le mal et dresser des barrières pour sa propagation éventuelle.
    J’aimeAfficher plus de réactions
    · Répondre ·

    • Écoutez, n’essayez pas de dédouaner M. Hamidou Dia. Quel problème a-t-il posé? Que la langue et culture wolof soient dominantes au Sénégal? Cela est une réalité mais ce n’est point un problème. Sinon, les Présidents sereres Senghor et Diouf, qui ont dirigé ce pays pendant ses 40 premières années d’indépendance auraient corrigé ce problème puisqu’ils détenaient le pouvoir suprême du Sénégal. Il leur aurait suffit de transférer la capitale économique et politique du Sénégal en terre serere et tous s’y seraient rendus alors pour gagner leur vie. Donc, la majorité des Sénégalais serait dominé par la culture et la langue serere. Et ce serait un éternel recommencement car d’autres se seraient certainement plaints. Il faut qu’une culture et qu’une langue dominent dans un pays et au Sénégal c’est le wolof et cela ne nous cause aucun problème. C’est comme la langue et la culture anglophone qui domine le monde depuis des siècles et personne ne peut y changer, même en créant des institutions comme la francophonie ça ne changera rien. Créons donc la Pularophonie pour rattraper le gap, comme fait la France avec sa francophonie au lieu de dénoncer l’hégémonisme des anglo-saxons. M. Dia n’a pas posé le problème, il a créé un Grand Problème.

  25. RÉPONSE AU PROFESSEUR HAMIDOU DIA : Ethnicisme, vous avez dit ethnicisme ?
    Trop bas cette contribution qui frise l’apologie de l’intolérance. Ceci est indigne d’un professeur de votre rang. Au lieu de condamner sans ambages les propos de Penda Ba, Hamidou Dia, conseiller du Président de la République, se permet de jeter l’huile sur le feu en s’attaquant frontalement à l’ethnie Wolof. Une communauté qu’il nie l’existence d’ailleurs en jouant du clair-obscur.
    Tantôt, il taxe les Wolofs d’ethnocentrisme en convoquant Amadou Aly Dieng, tantôt Dia veut nous radier de cette nation Sunugaal. Juste une vue de l’esprit mais qu’il sache déjà que sa mission est vouée à l’échec. Empruntant les mots du grand penseur noir Américain, Dubois, les wolofs n’ont nullement besoin de vos allégations pour affirmer leur existence en qualité d’ethnie. Tout ce qui justifie et définit une ethnie, la communauté wolof les remplie à suffisance.
    Ah que la langue wolof est riche et belle; ah que cette langue est porteuse de sagesses et de valeurs universelles; ah combien cette langue contribue à renforcer la nation Sénégalaise. Elle est sans cesse et sans conteste le ciment de la nation le plus AUDIBLE.
    Quant à la culture Ouolof, elle est d’une visibilité éclatante. Elle est ouverte et tolérante. La culture wolof c’est la TERANGUA. Le vocable est très révélateur et justifierait du même coup de l’ouverture d’esprit du Wolof. Nous constituons la communauté la plus tolérante du pays et nous ne s’aurions se permettre de s’attaquer à des concitoyens sans raisons valables. Nous ne battons pas à morts nos colocataires pour avoir parlés le Puular, par exemple. Nous ne défendons pas à nos enfants de parler les autres langues locales dans nos maisons ou en dehors de la cellule familiale. Nous n’enseignons pas à nos enfants de haïr les Toucouleurs ou autre, tout le contraire chez vous. Dès le jeune âge, vous apprenez à vos progénitures que le « Wolof est modjaani ». Par conséquent, ils grandissent dans l’intolérance et ne voient le Wolof que comme un usurpateur.
    Pour certains, le Wolof est l’ennemi, un être à combattre. Sinon, comment justifierais-je votre sinistre volonté de vouloir dresser les autres ethnies à nous (que mijote Dia, qu’. Vous les traitez de barbares pour nous l’endosser. Faux, « lakkat » ne veut pas dire barbare. Nous n’avons pas la même vision des choses que les grecs, désolé Hamidou Dia. La diabolisation et la calomnie ne sont pas des arguments dignes de votre rang de Professeur. Nous n’avons pas de problèmes avec nos voisins et frères Sérères, Diolas, Mangagnes, Bambaras, Mandingues, Hal puulars, etc. Par contre, nos ennemis désignés sont les complexés (inférieurs) du Wolof comme vous. A eux, ils méritent à raison ceci : « Sama … ».
    En parlant des présidents, vous avez mentionné leurs ethnies à souhait. Sauf que pour Me Wade, vous avez passé sous silence l’origine ethnique de son père et qui le fait un Wolof de bon teint. Complexe ou déni ? Personnellement, de mes 5 arrières grands-parents directs, il n’y a aucun Hal puular. Et je ne saurais être l’exception dans l’ethnie Wolof.
    Revenant sur l’origine de l’ethnie wolof, vous l’invoquez à votre convenance. Ceci montre votre intolérance une fois de plus. Referez-vous du grand et juste Professeur Cheikh Anta Diop, nous venons de l’Egypte comme beaucoup d’autres ethnies du Sénégal. Diop démontre avec preuve à l’appui de la ressemblance de la langue Wolof à celle des anciens Egyptiens – kef, heum (ouolof) donnait kaf et ham dans la langue des Nubiens.
    Pour terminer, Bamba est wolof. De sources concordantes, le saint homme aimait à juste titre la langue de Kocc. Il le parlait parfaitement sans accent et exhortait à ses disciples de faire de même. De sa vie, Bamba ne s’est jamais réclamé autre communauté que celle Wolof. D’ailleurs, aux premiers jours du Mouridisme, les détracteurs du Tarikha le surnommé Tarikha Wolof.
    Le pays ne va pas bruler. Il n’aura pas aussi de révolution socio-culturelle.
    Mor SECK
    Wolof bon teint,
    Prof. D’Anglais, African post-colonial Studies.

    • dia hait tellement le wolof qu’il n’arrive même pas à dire “mes parents wolofs”. Il préfère “mes amis wolofs”! rien que cette distance prise dans ses propos évoque le mal profond qui le ronge, peut-être depuis l’enfance! Une étude sur l’éducation, l’environnement dans lequel dia a grandi pourrait permettre de comprendre sa wolophobie actuelle

  26. M. Dia, quelques questions petinentes pour vous puisque vous semblez offensés par les quelques expressions wolofs que vous avez cité dans votre texte:
    1. Pourquoi lors des municipales de 2009, vous n’avez demandé à Macky Sall d’utiliser comme slogan “Wourtinde Ndimaagou” au lieu de “Dekkal Ngor” puisque vous êtes son ministre conseiller?
    2. Pourquoi lors de la présidentielle de 2012 vous ne lui avez pas demandé d’utiliser le slogan “APR/Daminaare” au lieu de ” APR/Yakaar” puisque vous êtes son ministre conseiller?
    3. Pourquoi lors de la présidentielle de 2012, vous ne lui avez pas demandé d’utiliser “Ndentene Ndendene Daminaare” au lieu de Benno Bokk Yaakaar?
    Vous voyez que personne ne vous force à utiliser vos propres expressions wolof alors que vous aviez toute la latitude d’utiliser des expressions poular. Alors commencez par modifier vos propres expressions avant de blâmer les wolofs qui n’ont pas le choix d’utiliser les expressions de leur propre langue puisque ne comprenant de toute façon pas les autres langue.

  27. Dommage monsieur le professeur !
    La nation senegalaise est anterieure a ce debat politico -ethnique , wolofo -pular attise par les seuls politiciens pour promouvoir leurs objectifs mesquins .
    Faux debat :
    Dites monsieur en quoi on est wolof et en quoi on ne l est pas ?
    Par langue ,la culture ou les habitudes culinaires ou vestimentaires … ?
    Qui peut jurer de n etre pas un pular culturellement ? Et ou sont les Cousins (sereres , diolas -mandingues …)?
    Ensuite , par les patronomies Pular et Wolof ne pourront nous pas deviner une appartenance commune a un meme rameau linguistique ? Hellas ,on prefere tirer sur les divergences .Je suis donc pret pour un debat avec celui qui oppose le contraire .
    Le vrai debat :
    Les senegalais veulent qu on leur propose une alternative a la morosite , au manque de perspectives pour une vie meilleure .
    Wassalam

  28. LE PÈRE DE PENDA EST LE VÉRITABLE PROFESSEUR QUI A FAIT UNE ANALYSE LUCIDE, AVANT DE PRÉSENTER SES EXCUSES. CONTRAIREMENT A CE PORTEUR DE CRAVATE AUI EN PARFAIT DÉPHASAGE AVEC LES RÉALITÉS DU PAYS.

  29. Je crois que le Pr H. Dia ne s’est pas fait comprendre. Les faits qu’il rapporte sont vrais, et laissés à la lecture de chacun. Certains y verraient des actes superficiels sans mechanceté tandis que d’autres y verraient une volonté manifeste d’hégémonie des Ouolofs. La réaction la plus épidermique est celle du Pr Mor Seck qui verse dans la glorification de son ethnie. Lui meme se dit Ouolof bon teint alors qu’il oublie que les aristocrates et les personnes bien nées dans notre Sénégal ancestral arboraient fierement un arbre généalogique comptant en son sein des Peuls Oulofs Sereres Soninkés etc….exeption faite de certaines couches sociales dont Mr Seck porte un des patronymes. Loin de moi l’idée de defendre le Pr HD mais je dis que pour dementir de telles allégations, les Ouolofs doivent decendre de leur piedestal et s’ouvir plus aux autres ethnies allant jusqu’à s’impregner les leurs cultures et paler meme leurs langues. Si vous dites au Peul Mbadda au serere Nafio au Soninké van xubaaré au diola kasumai, un seul mot dans sa langue maternelle met du beaume au coeur de l’interlocuteur. Des équivoques genre le” Ouolof peut sejourner des dizaines d’années au Fouta, au Gadiaga, au Sine, à Sedhiou mais il te dira qu’il ne comprend aucune des langues locale de ces zones. Donc tacitement dans on esprit c’est aux autres de parler sa langue et de s’adapter à sa presence. Cela peut etre inconscient et innocent mais c’est un constat qui peut etre utilisé par des personnes mal intentionnées. Pour moi l article de HD est juste une lettre afin de mettre le doigt sur la plaie et lever les equivoques. Sommes tous senegalis et freres mais certaines faits peuvent etre vecues comme de veritables affronts. Vive le Senegal toutes ethnies confondues Ouolofs Peuls Sereres Soninkés Diolas, Socés, Bassaris Balantes, Maures, Diakhankés, Bambaras etc……..

    • Votre problème, c’est le raccourci de la généralisation! “le wolof est ceci”, “le wolof est cela”, comme si wolof= comportement homogène. La généralisation tue le raisonnement, cher monsieur! vous êtes sûr que jamais un wolof n’a dit à un ami sérère “nafio” ou “mbadda” à un ami poular? Vous pouvez jurer que les wolofs qui sont établis dans le fouta profond ne comprennent pas un traître mot poular? Vous voyez donc que votre analyse ne tient pas la route! D’ailleurs, est ce que tous les hal pulars comprennent sérère, diola etc.? Pourquoi appartient -il seulement aux wolofs de devoir essayer de comprendre les autres langues?Si le wolof est parlé par tout le monde, ce n’est tout de même pas la faute aux wolofs! j’ai l’impression qu’aux yeux de certains, le wolof doit payer le fait que tout le monde parle sa langue!Il devrait donc, en compensation, s’imprégner “la culture” des autres ethnies! mais pourquoi donc monsieur? Les autres se sont-ils imprégnés de la culture wolof? Car parler la langue ne signifie nullement s’assimiler à la culture concernée! Si les hal pulars parlent wolof, ce n’est pas par amour de la langue wolof, mais simplement par pragmatisme car venus en mileu wolof (dakar, thies, saint louis, kaolack, louga, diourbel etc.), ils n’ont pu que parler wolof, langue qui leur est économiquement et socialement utile! donc pourquoi les wolofs auraient -ils l’obligation de parler toutes les autres langues, comme une sorte de contrepartie? Raisonnement ne peut être plus infantile que cela! avez vous exigé des français qu’ils parlent hal pular, puisque vous parlez le français?

  30. je suis parfaitement d’accord avec le grand professeur hamidou DIA beaucoup ne comprennent pas le mot RACISTE. aimer sa langue et la parler ne veut pas dire être raciste. nous n’avons jamais compté les wolofs dans le gouvernement de WADE; nous n’avons jamais commenté si un wolof soutient et vote pour WADE, donc pourquoi vous vous attardez à lister les pulaars qui sont avec le Président Macky et pourtant il y a des pulaars qui ne sont pas avec lui. donc si le pays brûle c’est à cause des personnes qui empêchent à certains citoyens de CHOISIR. soyons sérieux, donc au sénégal il faut interdire à la population de s’identifier à leur religion ou tarikha qui peut étre source d’instabilité. on se dit Musulman, Tidiane, Mouride, Niasséne, layéne avec fierté; de grâce moi je me dis PULAAR

    • prouve moi que ceux qui comptent les hal pulars dans le gouvernement de macky sont exclusivement wolof! vous vous attaquez injustement aux wolofs! chaque fois que quelqu’un s’en prend aux hal pulars, vous n’hsésitez pas: c’est un wolof! vraiment vous devriez sortir un peu de ce complexe envers les wolofs! celà dit, moi je me suis amusé à faire des recherches sur tous les gouvernement de wade: les hal pulars y sont majoritaires. Donc arrêtez d’accuser wade d’ethnicisme! les attaques ethnicistes ont débuté avec le régime de wade. Il y’a un nommé peuls qui a commencé à insulter les wolofs sur seneweb depuis 2008!Ce “peuls” en voulait à wade qui avait limogé macky et il a mis tous les wolofs dans le même panier et n’a cessé de les insulter sur seneweb depuis 2008! Qu’en dites vous? Vous êtes hal pular, ça me fout complètement au pôle nord, monsieur! sortez vous de la tête qu’être hal pular dérange! ça ne dérange que vous même!

  31. Pourquoi chaque fois qu on parle de problemes ethniques au Senegal ce sont les toucouleurs qui sont au devant.La verite est qu ils nourissent un certain complexe envers la langue wolof. Sils parlent le wolof c est bien malgre eux. Et ils sont beaucoup moins ouverts que le wolof ou le serere. Pensez vous qu un wolof un diola ou un serere puissse etre maire a matam ou podor .Impossible. De meme si les toucouleurs etaient majoritaire dans ce pays on aurait eu que des presidents de cette ethnie. Heureusement c est pas me cas.

    • Cher Faye, je suis hal poular 100 pour 100. Par devoir à la Vérité et à la sincérité, je me joins à plusieurs de mes parents hal poular ayant commenté sur cet article pour confirmer vos remarques et affirmations. Mais, je dois aussi reconnaître que des forces obscures tiennent à continuer à les utiliser sournoisement depuis une certaine date au mépris total de l’unité et la cohésion nationale pour leurs intérêts bassement mesquins en flattant sournoisement leurs égos et en posant aussi des actes flagrant pour mieux les exploiter ces pauvres innocents et cela a rajouté une couche épaisse à la problématique déjà existante que vous avez décrit.

    • toutes les verites ne sont pas bonnes à dire faye biram penda wagane. que la paix soit avec vous. faye

    • Tu mens tu n’es pas Faye. Facile d’emprunter les noms pour attaquer les Halpoular. Pourquoi toute cette mauvaise foi. Une tempete dans un verre d’eau suscitée par un article qui aurait le merite de mettre le doight là ca fait mal.

  32. Surement Mr Dia rêve t il d’une radio FM, inspirée de la funeste Radio des 1000 collines de Kigali. Sacré Hamidou! un danger pour notre unité nationale. Dommage pour nous si un type pareil est et reste conseiller spécial de Macky Sall. Comme Trump et ses amis membres du KKK.

  33. Excellente contribution de M. le Professeur !
    Dommage, le Professeur montre la lune, les imb…les regardent le doigt.

  34. Peut-être que sa main est allée plus vite que son cœur qui ne bat que pour le Sénégal, car je suis sûr que le Hamidou Dia poète ne s’est jamais départi de sa volonté d’agir de sorte que la maxime de son action puisse être érigée en règle universelle. Avoir tort est une faiblesse, et chez lui, le chantre de l’esthétique, l’amoureux de son peuple, cet écart est déjà repentance.

  35. A mon humble avis ce texte il l’a soumis a l’appreciaion de Macky Sall avant de le publier et fiche reellement la trouille.
    Comment un intellectuel double d’un conseiller du President peut il raisonner de la sorte dans un pays comme le Senegal.
    Et il faut le dire les nominations de pulaar par Macky Sall ont un peu pollue l’athmosphere de notre cher pays.
    Moi meme , je suis pulaar de pere et oulof de mere, mais franchement trop cest trop.
    Mais bien entendu cela ne creera jamais de guerre dans un pays aussi tolerant que le Senegal meme s’il ya des energumenes comme Hamidou Dia ou Penda Ba.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here