XALIMANEWS- La plateforme de veille des femmes pour la Paix et la sécurité « Ettu Jam » à travers une caravane nationale qui sillonne depuis le 6 juillet dernier les régions de Dakar, Thiès, Louga, Diourbel, Kaolack et Fatick sensibilise pour des élections législatives apaisées.
Une initiative qui s’est consolidée par un symposium national tenu ce mardi. Pour la directrice régionale ONU Femmes, Mme Diana Ofwona « la mise sur pied de la Plateforme de veille des femmes pour la Paix et la Sécurité s’inscrit en parfaite cohérence avec tous ces engagements pris par les Etats et aussi avec la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, pour une participation effective des femmes dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix ».
Mme Bineta Diop, Envoyée Spécial du Bureau de la Commission de l’Union Africaine pour les Femmes, la Paix et Sécurité a également ajouté que les femmes qui ont gagné le pari de la parité ont leur mot à dire et doivent revendiquer leur droit de désigner leurs futurs représentants à l’Assemblée Nationale.
Ainsi la présidente de la plateforme Penda Seck abondant dans le même sens estime que les femmes sont les premières à souffrir d’ une situation d’ instabilité raison pour laquelle , elles doivent s’ investir davantage dans l’apaisement lors de ces joutes électorales pour participer à la prévention des crises pouvant perturber leurs activités de développement.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here