XALIMANEWS- Mme Diouf est une sénégalaise, mère de famille dont le cri de détresse, plus qu’un état face à une situation de psychose, est le reflet d’un phénomène de société actuel qui tend à se généraliser dans de nombreuses familles au Sénégal. Le Coronavirus est entré dans sa vie et, d’une façon ou d’une autre, l’a chamboulée. « Ma récente expérience sur les conditions qui m’ont poussé à me tester au Coronavirus m’ont donné la certitude que :

Un détail peut faire l’Essentiel.

Moi ,Citoyenne lambda comme toutes autres, Mère , alitée, stigmatisée, prélevée pour un test de Coronavirus et finalement diagnostiquée d’une angine aigué, je venais de comprendre le sens véritable de l’expression : « Entre deux Maux, mieux vaut-il espérer le moindre. »

Mes 6 jours d’alitement avec des contusions musculaires sévères, une fièvre à volonté et tous les détails que je vous épargne m’ont poussé à appeler le numéro de secours pour la lutte contre le Coronavirus.

Au début, je me suis abstenue de le faire par souci de sauvegarder ‘’l’intégrité de ma famille ‘’, mais la douleur aura eu raison sur cette volonté.

Après formulaires et autres questionnaires de mise au point, le médecin en conclut que les signes n’étaient pas alarmants et me conseille de prendre des antalgiques. J’ai raccroché avec une petite larme de bonheur parce je vais épargner, pour le moment, ma famille de l’épreuve de la suspicion, même si je venais de faire que ce qui était de mon devoir citoyen.

A cette première étape je me suis permise cette remarque à nos administrateurs de la plateforme de cette crise : un numéro vert de secours n’est pas certainement pas une plateforme de consultation médicale à distance : Ne renvoyez jamais cet appelant à lui-même.

Il a pris le risque de mettre de côté son anonymat pour vous demander «Dr, j’ai besoin de savoir si je ne suis pas contaminé ?»

Ne lésinez point sur les tests, du moins, c’est mon humble avis.

Si vous ne faites appel à votre ce sens de l’écoute, vous passerez à coté de vos concitoyens malades et confinés, qui vont choisir de « confiner » leurs signes ou incertitudes au nom du regard suspect et du doigt stigmatisant de l’entourage.

Le lendemain, mon état ne s’améliore pas, alors j’entrepris de faire bouger les choses avec mes connaissances, je vous rappelle, j’avais cette idée obstinée qu’il se peut que je sois contaminée.

Et finalement, j’ai réussi à me faire tester par une équipe et un dispositif exceptionnel….vous n’allez qu’à peine apercevoir l’expression de leurs yeux et de leurs voix quasi étouffées.

Je salue au passage le sens de leur haute responsabilité et le dévouement sans relâche à leur noble mission.

Fort heureusement pour moi, le résultat s’est révélé négatif, telle une couronne sur tête.

Toutefois…

Et Pour ceux qui sont testés positifs ? et ceux qui ont ces mêmes doutes et inquiétudes qui m’ont dignement accompagné pendant ces derniers jours ?

Ne nous imaginons point que les conséquences de nos choix pourraient ne jamais nous être imputables. Loin de là.

A ceux qui s’obstinent à dire : « j’ai des bouches à nourrir », sachez que le jour où, (que Dieu vous préserve), vous êtes malade ou testé positif une option va se présenter, systématiquement, à votre place : Limitez-vous au stricte nécessaire le temps de cette pandémie.

A nos dirigeants…

Sachez que cette lutte ne se mène pas dans un sens unique avec vos habituels ‘’stratégies de bonne gouvernance’’, Cette lutte contre l’épidémie du Covid-19 elle se triomphera dans un sursaut singulier, un don de soi de chacun de vous-mêmes, celle d’être au service de ce même peuple qui vous a hissé sur un piédestal.

Ce programme d’appui social pour toute la nation, prenez le soin de le dérouler loin de vos schémas et chantiers politiques, au risque de l’échouer.

Oui à l’égalité des chances dans le programme de lutte contre le Coronavirus !

A ceux qui regardent de haut certains de nos insouciants concitoyens, entêtés dans la routine de leurs mauvaises habitudes, malgré la sensibilisation et même les représailles …

Vous venez de comprendre que la mentalité d’un peuple ne peut changer aussi facilement qu’un bouton de machine à café. Aujourd’hui une citation de Abraham Lincoln vient à point nommé « si vous trouvez que l’éducation coute cher essayez l’ignorance »

A ceux qui croyez à la suprématie de la science, et au mythe des grandes puissances mondiales à l’échelle planétaire…

Voilà que le Vrai Maitre de l’univers ne nous envoie qu’un de ses infimes Signes : Et subitement le monde marque une pause, change sa face le temps d’une éternité.

A ceux qui profitent des joies de la retrouvaille en famille et les milles secrets de la simplicité.

Pensez à ceux qui, aujourd’hui se sont soustraits de leurs familles et proches pour maintenir des vies en vie. « Car la véritable valeur d’un homme tient en sa capacité de donner et non de recevoir. » Albert Einstein.

A ceux qui ne croient en rien, ou presque, ne se soucient de rien d’autre sinon qu’à l’apparence et l’image, ne s’affairent que dans l’étalage ou l’apparat.

Sachez que les Voies de la Volonté de Dieu sont impénétrables.

Que chacun de nous interroge son cœur !

Covid-19 aura écrit l’histoire de l’humanité au prix douloureux de combien de vies et d’espoirs perdus ?

Notre pays est aujourd’hui à la croisée des chemins face à cette lutte.

Unis et Sincères nous ne pouvons que la Gagner.

Mme Diouf RTB

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here