XALIMANEWS- L’exploitation du zircon à Diogo, au Sud-Ouest du Sénégal se fait à grand pas. Pour preuve, la compagnie française GCO SA (Grande Côte Opération SA) vient de faire une production semestrielle de 378.000 tonnes de minerais, avec un résultat qui dépassea de loin les prévisions.
Dans un rapport, cité par Pape Alé Niang, dans sa chronique du jour et publié, le 24 juillet dernier par les exploitants français du groupe Eramet, principal actionnaire, ces derniers disent toute leur satisfaction quant au déroulement des opérations sur le site.

Ce rapport, qui n’est pas divulgué par le gouvernement du Sénégal, est publié par les français à l’intention des actionnaires, partenaires et marchés financiers.
Ce qui conforte l’entreprise GCO dans une bonne dynamique avec un site aussi prestigieux que celui de Diogo, exploité depuis 2013, et qui reste la troisième mine de zircon au monde avec 7% de la production mondiale.

Selon la source, l’exploitation du zircon par GCO devrait se faire sur une durée de 25 ans avec une production globale prévue de 3, 2 milliards de tonnes de mines. Dans un tel contexte, les experts se posent la question de savoir si l’Etat du Sénégal a les moyens de contrôle de cette mine avec la production qui y sort ? Si oui, combien gagne-t-il ?


Toujours est-il qu’à l’heure, l’entreprise GCO exporte le zircon , informe la source.

En plus de pouvoir installer une logistique très lourde, avec entre autres, une centrale de diésel de 36 MGW, les français ont en charge toute la chaine, de la production à l’exploitation.

2 Commentaires

  1. J’ai honte d’etre Senegalais. Il ny a aucune fierte d’appartenir a ce peuple de laches. Des etres sans convictions ni dignite des moutons de panurge que l’on manipule comme des chiens. Jai honte de ce pays. Jai mal quand on m’associe a ce pays

  2. bien dit baye laye lorsque on entend certaine chose on vraiment mal c est gens sont sans dignite sans vergogne des gens sans scrupule des delinquants qui sont pres a vendre leur pays pour le gain facile pauvre senegal

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here