XALIMANEWS : Les étudiants orientés dans le privé ont affronté les forces de l’ordre hier, sur l’Avenue Cheikh Diop. Regroupés, au tour d’une coordination, ces étudiants qui ne font plus cours depuis le mois de novembre, menacent de dialoguer les élèves du primaire, du moyen secondaire ainsi que les étudiants de l’université Cheikh Anta Diop, pour exiger à l’Etat de régler leur situation. Livre le journal l’AS quotidien.
Selon le journal la cause de leur protestation est qu’ils ont été renvoyés des écoles supérieures de formation privées, à cause d’une dette impayée de plus de 9milliards par l’Etat.
« Nous sommes orientés dans ces écoles ou dans les universités privées depuis le mois de mai 2017, déjà nous étions en retard par rapport à nos camarades qui sont dans les universités publiques. S’y ajoute, le fait que depuis novembre dernier, certains sont renvoyés parce que l’Etat n’a pas payé comme convenu », a déclaré le porte-parole du jour.
Qui ajoute : « Nous sommes dos au mur, maintenant et nous allons investir la rue et semer le désordre pour se faire entendre afin que notre problème soit résolu », a soutenu la vice-présidente de la coordination des étudiants orientés dans le privé.
Conformément aux reformes universitaires de 2013, le Ministre de lé Enseignement supérieur, de la recherche de l’innovation a décidé de désengorger les universités publiques. Ainsi, il oriente certains étudiants dans le privé à sa charge. Ces derniers sont estimés à 40 millions, précise le journal.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here