Comment faire de la publicité sur xalima.com ?
Publie le: vendredi 21 juin, 2013

Famara Sow; 35 ans au service des emigrés et du social veut tacler Aida Mbodj à Bambeye

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

C’est en 1978, alors âgé de 17 ans, que Famara Sow émigre du Sénégal pour se rendre en Côte D’Ivoire. Un an plus tard, il revient au pays pour ensuite repartir, mais cette fois-ci en Europe, plus précisément à Paris, en France. Au début des années 80, cet originaire de Diourbel s’installe en Italie, dans la région de la Lombardie.
Devenu antiquaire de métier, il sillonne le territoire italien pour vendre ses produits dans les marchés, les foires et les expositions. C’est aussi ce métier qui lui a permis de découvrir de nombreux pays à travers le monde, à la recherche d’objets historiques. C’est ainsi qu’il découvrit et séjourna dans de nombreux pays africains comme le Mali, le Burkina Faso, le Cameroun, le Tchad et bien d’autres pays. « Le seul pays dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest que je n’ai pas visité est le Cap-Vert » a-t-il déclaré.
Il a été aussi aux Etats Unis dans plusieurs villes, mais aussi en Inde où il est resté pendant plus d’un mois.
Sa formation de Daara lui a conféré un esprit d’entraide et de partage. Ainsi, très tôt, il s’engage dans le social, surtout à l’égard des immigrés sénégalais et africains en Europe. « Avec un ami qui s’appelle Pape Khouma, nous avons été un des premiers à acquérir en location une maison à Cassano D’Adda, dans la périphérie de Milan. Nous payions 5000 Lire. Ainsi nous allions à la grande gare de Milano Centrale pour recueillir les nouveaux migrants sénégalais et africains qui venaient d’arriver et qui n’avaient pas où se loger. Il faut dire que nous n’avions pas de consul général en ce moment à Milan. Donc nous aidions les nouveaux arrivants en les logeant dans cette maison, on leur achetait des marchandises pour qu’ils puissent commencer leur petites activités de commerce, jusqu’à ce qu’ils puissent se prendre en charge eux-mêmes. ».
Ils soutenaient aussi les immigrés malades, ou qui désiraient changer de pays en les aidant à partir. En cas de décès, Famara Sow et ses amis n’hésitaient pas à faire le tour des lieux où se trouvaient leurs compatriotes afin de recueillir des aides financières pour rapatrier le corps. Parfois avec un supplément pour les funérailles.
« Les actions que nous avons réalisées à l’égard des immigrés sont nombreuses. Mais nous avons aussi pendant longtemps apporté notre contribution à l’occasion des évènements survenus au Sénégal. C’est le cas du conflit Sénégalo Mauritanien, ou encore du naufrage du bateau « Le Joola », où nous avons à chaque fois rassemblé et envoyé des sommes d’argents au pays. »
A l’occasion de ses voyages à travers le monde, Famara Sow s’est toujours organisé pour rencontrer la communauté sénégalaise, afin de s’enquérir de leur situation.
Fort de cette expérience, Famara Sow s’est engagé en politique. Il est aujourd’hui responsable politique de l’APR à Bambèye, avec une autre casquette, celle de représentant des sénégalais de l’extérieur. « Je ne me suis pas engagé en politique pour une histoire de postes ou de privilèges. Je me suis rendu compte que certaines actions nécessitaient l’intervention des pouvoir publics. Je pense donc qu’en tant que politique, je peux mieux faire passer les messages des populations en général et des expatriés en particulier ».

Karou xalimasn Dioubel

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

4 Commentaires
Participer au forum
  1. kgb dit :

    le senegal a besoin des personnes comme toi mr famara du courage et bonne chance

  2. bravo mon frere tu es un homme integre qui aime son pays qui es un social tu as aide beaucoup de personnes du diaspora , tu es un patriote qui accompagne le president de la republique pour son politique sur èmigration nous senegalais de la diaspora nous sommes derriere de votre aimable personne je suis de rome depuis plus de 13ans je connais votre engagement sur l imgration bravo fratello nous somme tous d accord nous diaspora que l APR vous investi sur c liste pour les election locale a bambeye pour que tu represante la diapora au conseil municipale tu as des relations avec les autoritès italiens pourquoi pas je t engourage famara sow

  3. astou sow dit :

    papa ns avons besoin 1homm brave kom vs ki aim sn pays et participe Pr le developma de sn pays ts la population du senegal es deriere vs en particulier votr famille on vs ador papa

  4. Je suis un sénégalais de l’extérieur et nous apprécions à sa juste valeur les actions de Famara Sow. C’est dire que c’est un jeune leader qui est toujours au service de ses compatriotes.On s’est connu dans la sous région mais depuis il ne cesse de nous séduire de par son.comportement et de par ses oeuvres de bienfaisance.
    A monsieur le Président de la république, voilà une valeur sûre qui peut vous être très utile surtout pour la conquête d’un second mandat.

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK

Famara Sow; 35 ans au service des emigrés et du social veut tacler Aida Mbodj à Bambeye