XALIMANEWS: L’information selon laquelle le pitbull qui a sauvagement mordu un talibé de 15 ans à Pikine ainsi que deux autres chiens de race, ont été tués par injection létale, sur ordre du sous-préfet de Pikine, a été démentie par ce dernier.

Interrogé par le site spécialisé Africa check, et repris par le site PressAfrik, Mouhamadou Moustapha Ndiaye a nié catégoriquement avoir donné l’ordre d’abattre des chiens : « Je n’ai rien ordonné. Le pitbull n’a pas été abattu, mais isolé sur mes recommandations. On a pris ces dispositions parce qu’il constitue un danger. »

Le sous-préfet ajoute : « J’ai pris ces dispositions légales avec les services compétents et j’ai coordonné de bout en bout et je l’assume totalement. »

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here