http://xalimasn.com Le Meilleur du senegal dans le web! Wed, 01 Jul 2015 00:01:32 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.2 Burkina : deux militaires français suspendus pour pédophilie http://xalimasn.com/burkina-deux-militaires-francais-suspendus-pour-pedophilie/ http://xalimasn.com/burkina-deux-militaires-francais-suspendus-pour-pedophilie/#comments Wed, 01 Jul 2015 00:01:32 +0000 http://xalimasn.com/?p=269562 Le parquet de Paris a confirmé au Monde l’ouverture, mardi 30 juin dans la soirée, d’une enquête préliminaire sur des soupçons d’agressions sexuelles sur mineur par des soldats français en mission au Burkina Faso, après une dénonciation du ministère de la défense en vertu de l’article 40 du code de procédure pénale.

L’enquête a été confiée aux prévôts de la gendarmerie, chargés des investigations sur les militaires déployés sur les théâtres d’opérations extérieures. Le ministère de la défense a annoncé mardi soir avoir suspendu deux soldats français soupçonnés de s’être livrés la veille à des « actes à connotation sexuelle » sur deux enfants dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Paris a affirmé avoir « immédiatement signalé les faits allégués » aux justices française et burkinabé.

Deuxième affaire après la Centrafrique

Environ 220 soldats français sont stationnés au Burkina Faso dans le cadre de l’opération de lutte antiterroriste Barkhane qui couvre cinq pays du Sahel, du Mali au Tchad. Il s’agit de la deuxième affaire d’abus sexuels d’enfants impliquant l’armée française en Afrique, après les accusations portées contre des militaires de la force Sangaris en Centrafrique.

Selon une source judiciaire, 14 militaires français ont été mis en cause dans cette dernière affaire, dont trois sont identifiés, par les témoignages de six enfants de neuf à 13 ans dénonçant des faits commis au début de l’opération Sangaris entre fin 2013 et fin mai-début juin 2014. Des juges d’instruction enquêtent depuis mai sur ces accusations.

lemonde.fr

]]>
http://xalimasn.com/burkina-deux-militaires-francais-suspendus-pour-pedophilie/feed/ 0
Devant le juge d’instruction, Thione nie http://xalimasn.com/devant-le-juge-dinstruction-thione-nie/ http://xalimasn.com/devant-le-juge-dinstruction-thione-nie/#comments Tue, 30 Jun 2015 23:52:11 +0000 http://xalimasn.com/?p=269560 Conduit devant le juge du 2e Cabinet en début d’après-midi, pour être entendu dans le cadre de l’affaire de détention de faux billets, Thione Seck a livré sa version des faits.

Durant  un peu plus de quatre heures d’audition, le chanteur a essuyé les questions serrées du juge d’instruction, Samba Sall qui a évoqué le fond du dossier. Selon une source proche de l’enquête, le magistrat lui a encore notifié les accusations retenues contre lui, avant de revenir sur le volet concernant plus particulièrement l’origine des billets en fausses coupures.

Selon un témoin de l’audition, le magistrat instructeur a voulu savoir dans quelles conditions les faux billets de banque ont atterri chez Thione Seck. Sur ce, le chanteur a « répété à plusieurs reprises n’avoir jamais su que les billets qu’il détenait étaient faux», révèle notre interlocuteur. « Thione Seck a été fidèle à sa ligne de défense, malgré la publication, dans la presse, du Pv d’enquête préliminaire », a indiqué l’auxiliaire judiciaire. Ce dernier nous apprend que Thione Ballago a estimé n’avoir rien à se reprocher. Le patron du Raam Daan, dit-il, ignorait avoir affaire à un gang de trafiquants de faux billets.

Le lead vocal du Raam Daan a été cuisiné sur son rôle dans cette affaire de trafic de faux billets de banque, notamment son éventuelle implication dans l’affaire.

Le mis en cause a encore déclaré n’avoir jamais eu connaissance de l’origine frauduleuse des billets dont il aurait bénéficié. Il a une fois de plus expliqué au juge du 2e Cabinet, qu’il n’est en rien impliqué dans cette bande de trafiquants de faux billets…

DAKARACTU

]]>
http://xalimasn.com/devant-le-juge-dinstruction-thione-nie/feed/ 0
Preuve à l’appui, le PDS révèle l’ampleur de la fraude électorale http://xalimasn.com/preuve-a-lappui-le-pds-revele-lampleur-de-la-fraude-electorale/ http://xalimasn.com/preuve-a-lappui-le-pds-revele-lampleur-de-la-fraude-electorale/#comments Tue, 30 Jun 2015 22:37:35 +0000 http://xalimasn.com/?p=269556 Xalima-News-Abdoulaye Daouda Diallo, le ministre de l’intérieur, a beau à rejeter les accusations du PDS, selon lesquelles, ses services sont en train de confectionner des pièces d’identité à des militants de l’APR afin de pouvoir les inscrire sur les listes électorales `l’insu des organes de contrôle du procesus électoral, la CENA. Ce mardi, le parti de l’ancien président de la république, Abdoulaye Wade, le PDS, a envoyé `à la presse, un texte densément documenté que nous publions ci-dessous:  

Texte liminaire conférence de presse du 30 juin 2015

Les fraudes continuent avec la tenue des audiences foraines et l’accélération de la cadence de production des cartes nationales d’identité à travers tout le Sénégal.
Les audiences foraines ou de la machine a produire les faux extraits de naissance par les responsables nationaux et locaux  de l’APR, exemple de la commune de Ngudjilone dans le département de Matam, a travers l’étude de 14 cas avérés de transfert d’électeurs et de création de filiations fictives permettant d’accéder a l’état civil.
Il s’agit de :

  1. HAMADY KA, de sexe masculin né le 06 / 04 / 1995 à Nguidjilone de père Amadou Ndiobo Ka né le 01 /00 1962 à Didol  Diawbé ; Profession : Cultivateur ;  domicilié à Nguidjilone et de mère Faty  Demba Diallo née le 03 / 10 / 1969 à Diolol Diawbé ménagère, domiciliée à Nguidjilone.

                     Observations  :

  •  Le lieu de naissance de la mère diffèrent Nguidjilone (Requête), et Didol Diawbé (CNI)
  •  Domiciles figurant par les requêtes ( Nguidjilone) différent adresses figurant sur CNI des deux parents (Didol Diawbé).
  •  Aucune précision n’est apportée sur le lien de naissance à Nguidjilone par les parents comme pour l’enfants à Nguidjilone Lodiou , Nguidjilone Vélingara ou Nguidjilone Somana ?.
  •  L’enfant ayant atteint la majorité électorale il s’agit en fait d’un transfert d’électeur.
  •  L’enquête a révélé que l’intéressé et ses parents résident régulièrement à Dilol Diawbé.

Cas de transfert d’électeur

  1. FARMATA SY de sexe Féminin née le 26 / 03 / 1991 à Nguidjilone de Père Demba SY né le 00 /00/ 1957 à  Ndangane Sambou, Profession Cultivateur ; domicilié à Nguidjilone et de mère Khardiata Ndiaye née le 15 / 06 / 1957 à Ndangane Sambou, ménagère  , domiciliée à Nguidjilone.

Observations : –  Date de naissance du père différente de la requête (1957) à la CNI 1570 2009 00 205 ( 1954 ).

  • Aucune précision sur le lieu de naissance  a Nguidjilone s’agit il : Lodiou ? Vélingara ? Somana ?
  • Transfert d’électeur : cette famille est originaire du village e Dondou / Commune de Bokidiawbé où elle réside régulièrement dans le quartier
  • Dondounabé. Demba Sy est le frère de Mère Père et même Mère que Bocar Oumar Sy  qui réside aussi régulièrement.

Cas de transfert d’électeur

  1. AMINATA CAMARA, sexe Féminin, née le 19 / 09 / 90 à Aly Oury de père Yaya né le 15 / 01 / 1947 à Dondou,  Profession Cultivateur domicilié à Aly Oury et de mère Fatimata Sall née le 02 / 04 / 1960 à Dondou, ménagère, domiciliée à Aly Oury.

Observations :   L’enquête à laquelle il a été procédé a révélé que Aminata  Camara est bien  née à Dondou où résident régulièrement ses parents dans le quartier Dondounabé aux côtés  du frère de son Père Samba Kela Camara.
Cas de transfert d’électeur

  1. Abdoulaye Diallo, de sexe masculin, né le 05/05/1995 à Nguidjilone. Père : Gayel Diallo, né le 00/00/1971 à Nguidjilone, cultivateur, domicilié à Nguidjilone et de mère Coumba Diallo née le 07/01/1948 à Diolol , ménagère domiciliée à Nguidjilone.

    Observation :

  • Lieu de naissance du père sur la Requête (Nguidjilone) différent du lieu de naissance figurant sur CNI 1 286 1992 01160 (Diolol Diawbé).
  • Aucune précision sur le lieu de naissance d’Abdoulaye Diallo : Nguidjilone Lodiou ?  Velingara ? Somana ?
  • Lieu de naissance de Abdoulaye Diallo à Nguidjilone n’est pas précisé : Nguidjilone Lodiou ? Vélingara ? Somana ?

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

  1.  HOULEYE DIALLO, de sexe féminin, née le 27/05/1986 à Nguidjilone. Père : Gayel Diallo, né le 00/00/1971 à Diolol Diawbé, cultivateur, domicilié à Nguidjilone et de mère Coumba Diallo née le 07/04/1948 à Diolol, ménagère domiciliée à Nguidjilone.

                                         Observation :

  • Couple fictif  à cause de la différence d’âge ;
  • Coumba Diallo, est épouse Ka, sur sa CNI 2 281 1992 09645.
  • ( Idem  Abdoulaye Diallo)
  • Coumba Diallo, est épouse KA,  et est née le 07/11/1948 : plus âgée de 23 ans que son mari Gayel Diallo (1971).

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation   d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone : qui permet de remplir la requête ; d’obtenir un jugement d’autorisation d’inscription ;  la transcription par l’officier l’état civil sur les registres de naissance dudit centre des réception du jugement à la suite du dernier acte inscrit ; extrait de naissance ; CNI ; inscription liste électorale ; carte électorale ; vote

  1.  DIOULBE BA, de sexe masculin, né le 19/03/1976 à Nguidjilone. Père : Mamadou Samba, né en 1930 à Nguidjilone, Décédé ; Mère : Aïssata Mamadou Camara née en 1944 à Nguidjilone, ménagère.
  • Certificat de non inscription erroné figure bien sur état civil Nguidjilone et est détenteur d’une CNI et d’une CE : a voté régulièrement à Nguidjilone lors des élections locales du 29 Juin 2014.
  • Détenteur d’un Identité de Nationalité Française différente à tout point de vue de ses Prénoms et Noms actuels ;
  • Conséquences Identités multiples : Inscriptions Multiples ; Votes Multiples : La Fraude est là !

Exemple Achevé d’inscriptions multiples.

  1. SAÏDOU KA, de sexe masculin, né le 07/01/1998 à Nguidjilone de Père Ousmane, né le 21/06/1976 à Diolol Diawbé, Eleveur  domicilié à Nguidjilone et de mère Coumba Barry née le 17/02/19 Diolol Diawbé, ménagère, domiciliée à Nguidjilone.

Observations :

  • Couple Porteur épouse Coumba Barry, née en 1972 est de 4 ans l’aînée de son mari né en 1976 : invraissemblable en milieu Peulh.
  • Les parents étant  établis à  Diolol Diawbé et y résidant régulièrement le lieu de naissance de leur enfant Saïdou Ka ainsi que leurs domiciles mentionnés sur les requêtes et sur le jugement restent et demeurent fictifs.
  • CNI Coumba Barry : 2. 281 1992 09423
  • CNI Ousmane Ka : 1.281 1997 02507
  • La date de délivrance de la CNI de l’épouse (1992) est bien antérieure à celle du présumé mari (1997) : ce qui est aussi peu probable en milieu peulh.

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

  8)  IFRA KA,  de sexe masculin, né le 01/03/1992 à Nguidjilone de Père Ousmane KA, né le 01/01/1976 à Diolol Diawbé, Eleveur  domicilié à Nguidjilone et de mère Coumba Barry née le A /02/1972 à Diolol Diawbé.
Observations :

  • Lieu de naissance du Père Ousmance Ka a varié d’une requête à l’autre. Dans une requête ci jointe concernant Aïssata Ka il est indiqué né à Nguidjilone alors que sur cette requête concernant IFRA Ka il est indiqué né à Diolol Diawbé conformément à sa CNI 1 281 1997 0257.
  • Père âgé de 16 ans (1976) au moment de la naissance de son fils présumé fils IFRA Ka (1992).
  • Coumba Barry née en 1972 (CNI 2 281 1992 09423) est l’ainée de 4 ans de son mari né en 1972. Très peu probable en milieu Peulh.

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

09) IBRAHIMA BA,  de sexe masculin, né le 03/04/1988 à Nguidjilone de Père Cissé Bâ, né le 12/02/1946 à Nguidjilone Lodiou, et de mère Maïmouna Dia née le 11/10/1963 à Nguidjilone Lodiou, ménagère, domiciliée à Nguidjilone Lodiou.

Observations :     

  • Le Mari Cissé Ba CNI 1 281 2006 05143 a pour épouse actuelle Aïssata Diackho.
  • La Mère Maïmouna Dia CNI 2 756 1963 05853 était marié à Feu Harouna Diallo. Les patronymes de ses enfants restent et demeurent Diallo.
  • Le nommé Diouldé Ba, Responsable APR, a pris la photocopie de la CNI de son oncle Cissé Ba (Mère Père et même mère, que son Père. Feu Mamadou Samba Ba) pour fabriquer un Père au militant APR, Ibrahima BA.
  • Maïmouna Dia a été  abusée par une de ses parentes qui lui a demandé de lui remettre une photocopie de sa CNI pour qu’elle puisse bénéficier de secours en nature en provenance de l’Etat. Elle a servi de mère porteuse au militant APR Ibrahima Ba.

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

  10)  DJIBY DIALLO,  de sexe masculin, né le 10/12/1999 à Nguidjilone de Père Mamadou Diallo né le 10/07/1948 à Diolol Diawbé, Berger, domicilié à Nguidjilone et de mère Tacko Dia née le 10/06/1957 à Diolol Diawbé.
Observations :

  • Les parents de Djiby Diallo à savoir Mamadou Diallo (CNI 1281 1992 08587) et Tacko Dia (CNI 2 281 1992 06598) sont bien nés à Diolol où ils résident régulièrement à ce jour.

Cas de transfert d’électeurs.

  1. OUMAR SOW  de sexe masculin né le 16 Mars 1989 à Nguidjilone Père Sidy né le 16/03/1946 à Nguidjilone Mère : Penda Kalidou.

Observations :

  • Penda Kalidou n’est pas l’épouse de Sidy Sow. L’épouse de Sidy Sow et avec laquelle il reste encore marié est Fatimata Maye Camara
  • Penda Kalidou Sy est l’épouse de Mamadou Ciré Poulo Sy demeurant à Nguidjilone Quartier Lodiou.

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

  1. DIEYNABA SARR  née le 10 Février 1982 à Aly Oury fille de Abdoulaye Mamadou Sarr né le 10 Février 1952 à Aly Oury et de Kardiata Bocar PAME est l’épouse de Abdoulaye Mamadou Sarr née le 20 / 09 1949 à Aly Oury.

Observations :

  • Khardiata Bocar Pame n’est pas la Mère de Dieynaba Sarr.
  • Khardiata Bocar Pame  n’est pas l’épouse de Abdoulaye Mamadou Sarr
  • Khardiata Bocar Pame est l’épouse de Yeroyel Sarr et réside régulièrement à Aly Oury .
  • Abdoulaye Mamadou Sarr est le fils de Mamadou Coumba Sarr, décédé, qui a le même père et la même mère que Yeroyel Sarr. Abdoulaye Mamadou Sarr est le neveu de Yeroyel Sarr.
  • Couple fictif par ce que Abdoulaye Mamadou Sarr ne peut pas être marié à Khardiata Bocar Pame, épouse de son oncle partenel, est encore vivant.

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

  1. SALAMATA BA : née le 09 Avril 1996 à Nguidjilone fille de Cissé Ba née le 12 Février 1946 à Nguidjilone et de Dieynava Bocar Camara née le 08 Janvier 1950 à Nguidjilone.

Observations :

  • Cissé Ba n’est pas le père de Salamata BA. IL ne compte parmi ses filles aucune portant  ce prénom : leurs prénoms Fatimata et Oumou.
  • L’épouse de Cissé Ba s’appelle Aïssata Diackho.
  • Dieynaba Bocar Camara n’est pas l’épouse de Cissé Ba. Son dernier mari s’appelle Feu Yéro Abdowo Sow (décédé). Elle ne s’est pas remariée depuis.
  • Salamata Ba est Mauritanienne d’origine et est mariée à Nguidjilone par l’enseignant Seydou Camara fils de Issa Bocar Camara. Salamata Ba réside actuellement à Nguidjilone Lodiou.

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

  1. COUMBA HAROUNA NDONGO : née le 08 Mars 1990 de Harouna NDongo né le 12 Juin 1960 à Nguidjilone et de Diolo Coulibaly née le 1er Juin 1963 à Nguidjilone.

                                            Observations :

  • Diolo Coulibaly n’est pas la Mère de Coumba Harouna Ndongo. Car elle n’a jamais été mariée dans une famille Ndongo. Elle n’a été mariée que par des maris avec un patronyme  Sy dont Oumarel Sy.  Elle a comme enfants : Faty Oumarel SY et Yaya SY.
  • Coumba Harouna Ndongo est d’origine Mauritanienne et est actuellement mariée à Aliou Soumaré fils de Dembou Soumaré et réside régulièrement à Nguidjilone Lodiou.

Exemple Achevé de couple Fictif et Porteur d’une autorisation d’inscription sur l’Etat Civil de Nguidjilone.

Au niveau de la région de Dakar, la CENA par un communique, publié le lundi 22 juin, a confirme l’existence de fraudes au niveau de la région de Dakar.
Apres enquête de la commission électorale départementale autonome de Pikine et interpellation des différents protagonistes, il a été constaté qu’effectivement, l’équipe d’instruction de la Carte Nationale d’Identité (CNI) était installée le 18 juin 2015 dans un lieu privé.
L’enquête complémentaire menée par la CEDA de Pikine a permis de constater que la commission itinérante d’instruction de la CNI s’est effectivement installée dans les lieux ci-dessous signalés.

  • Au siège de l’APR a Dalifort ;
  • Au siège de l’APR a Guinaw Rails;
  • A la mairie de Diameguene Sicap Mbao,
  • A la mairie de de Pikne Ouest ;
  • A la maison de la femme a Yeumbeul Nord.

La CENA s’émeut de tels procédés dans le cadre  de l’instruction de la CNI et s’inquiète de l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’opinion et sur le caractère transparent du processus électoral.
La CENA souhaite que la création de toute commission d ‘instruction de la CNI fonctionnant de manière itinérante obéisse a une formalité de publicité de sorte, d’une part, a éviter des polémiques ou des accusations de manipulation et, d’autre part, a permettre a tous les citoyens intéressés de pouvoir y accéder librement.

C’est peine perdue, messieurs de la CENA. Car le ministre de l’intérieur, porteur de ce projet machiavélique et monstrueux a décidé d’accélérer la cadence.
La cadence de la production des cartes nationales d’identité par les antennes mobiles de la DAF a été accélérée a travers tout le territoire national : cas des régions de Dakar, Matam et de Kaolack.

Au niveau de la région de Dakar
Changement de stratégie dans le département de Guediawaye ou l’instruction itinérante des CNI se poursuit avec un maximum de mobilité. La commission ne siège plus à un endroit fixe mais elle fait du porte a porte !!!
Dans la sous préfecture de Pikine Dagoudane, le ministre de l’intérieur a sorti sa botte secrète pour envoyer, sans publicité préalable, une commission itinérante le lundi 29 juin pour opérer au niveau des communes composant la circonscription administrative de Pikine Dagoudane.

Compte tenu de ‘’l’urgence’’ le sous préfet n’était informe que tard dans la nuit du 28 au 29 juin 2015. Les maires et les délégués de quartier ont été mis devant le fait accompli. Car ils n’ont été informés qu’au démarrage des travaux de la commission.
Celle-ci a pu démarrer aussi rapidement parce que seuls les responsables locaux de l’APR étaient informes de cette descente qui n’aura été précéder d’aucune médiatisation ou quelconque publicité.
En fait, cette commission que nous qualifions de session de rattrapage est venue achever le travail interrompu d’une commission.
En effet, les responsables libéraux de Pikine dont Nogaye SECK ont démantelé le samedi 27 juin 2015 la commission qui avait été installée dans leur zone par l’APR avec la bénédiction du ministre de l’intérieur.
Le préfet de Pikine qui a été informé du fonctionnement clandestin de cette monstrueuse machine de fraudes électorales a demandé qu’elle soit démantelée. Car elle fonctionnerait à son insu, comme toujours.

Région de Matam : département de Kanel
La cadence s’accélère dans toutes les collectivités composant ce département avec l’intervention de l’antenne de la DAF installée en permanence a Agnam Civol avec le coaching du député et le questeur, Daouda DIA.
– Il a fait faire 500 CNI à Boussoyabe ;
– Il a fait faire 500 CNI à Padalal.
Le plus grave et le plus abject aujourd’hui ce n’est pas le fait d’accélèrer la cadence ou d’évoquer des notions d’urgence violées de  tout leur sens. C’est le porte a porte que les responsables de l’APR sont en train de faire au niveau des villages de Orkadiere et à Boussoyabe. Une équipe mobile fait le point de l’état civil de chaque maison. Tous ceux qui sont en âge de vote et qui n’ont pas de pièce d’état civil, sont enrôlés pour passer en audience foraine.
Tous les jeunes filles ou jeunes garçons qui ont au mois 12  a 13 ans sont immédiatement enrôlés avec majoration pour leur permettre d’aller au scrutin avec l’âge légal requis pour le vote.
Enfin, l’honorable député Daouda DIA a promis a tous les villages composant la commune de Orkodiere le passage de la commission itinérante chargée d’établir les CNI qui était a cours de consommable après leur passage dans les villages de Bossoyabee et Padalal.

Région de Kaolack : département de Nioro de Rip
La commission itinérante qui a été envoyée par le ministre de l’intérieur continue de dérouler son programme à Nioro du Rip a l’insu du préfet du département et des responsables locaux de l’opposition.
Les communes de Madiabel, Porokhane et Medina Sabakh  ont été visitées entre le 22 et le 29 juin 2015.  La commission de Nioro du Rip doit recevoir, aujourd’hui 30 juin, cette fameuse commission itinérante.

La diaspora aussi n’a pas été oubliée dans cette machination hideuse qui discrédite le processus de notre système électoral.
En effet, sous l’égide du ministre de l’intérieur, les responsables APR des USA sont en train de chercher des communes des régions de Saint-Louis et
de Matam qui pourront leur produire des extraits de naissance qu’ils placeront auprès de la communauté alpular d’origine mauritanienne, refugiée a Philadelphie, Colombus, New York, etc…
L’opération déjà assurée par un responsable de l ‘APR  revenu au Sénégal consistera à remettre l’extrait préfabriqué à un mauritanien alpilar. Muni de cet extrait, l’intéressé se présente avec ses photos d’identité devant la commission consulaire chargée d’établir les CNI. Ainsi sa CNI sera établie et sa carte de vote lui sera retournée le jour du scrutin pour voter.

  • Devant ces monstruosités inimaginables qui relèveraient d’un autre millénaire aucune crédibilité ne saurait être accordée aux révisions des listes électorales actuellement en cours. Elles doivent purement et simplement annulées.
  • La CENA doit instruire toutes les CEDA opérant au Sénégal de s’autosaisir pour vérifier la fiabilité  et la crédibilité de toutes les opérations liées aux audiences foraines et à l’établissement des CNI.

Bien que le contrôle des instructions des jugements d’autorisation d’inscription et des cartes nationales d’identité n’entrent pas de manière explicite dans leurs attributions, il n’en demeure pas moins que ces étapes non dépourvues de lien avec le processus électoral dont ils sont les piliers, les moteurs et les colonnes dorsales, ne sauraient être ignorées et dégagées en touche par la CENA. Ce qui a te commencé doit être étendu a tout le territoire national et aussi a la délivrance des extraits de naissance.

République du Sénégal
Un Peuple- Un But- Une Foi
——-
Nguidjilone  2015
Identité et Adresse du
Requérant ou de la Requérante
…………………………………………….
…………………………………………….
Requête aux fins de jugement d’autorisation d’inscription
de naissance  à l’état civil.
A  Monsieur le Président du Tribunal Départemental de…………………………………………..
Monsieur le Président,
Je viens par la présente solliciter l’autorisation de la transcription à l’état civil de la naissance
de (Prénoms et Nom) …………….  de sexe…………………………………. Né le …………………….
à………………………… de père ………………………… né le…………………………….à…………………………………
Profession……………………………Domicile à ……………………………… Et de Mère : Prénoms et Nom
née le………………………à …………………………….Profession……………………….. domiciliée……………….
Le Requérant ou la Requérante (signature)
                                                      Témoins

  1.                                                                                                      2.

Prénoms et Nom……………………………….                            Prénoms et Nom………………………………
Age…………….N°CNI……………………………                            Age…………….N°CNI……………………………
Domicile……………………………………………                             Domicile……………………………………………
Signature                                                                                                            Signature
Certificat  de non Inscription
Nous officier d’état civil, du  Centre Principal de ……………………… certifions  que la naissance
de Prénoms et Noms…………………. de sexe ………………. né le……………  à……………………. de père
prénoms et nom né le……………… à…………………Profession …………………… domicilié à ……………..
Et de mère Prénoms et Nom  née le……………… à …………………. Profession ………….. domiciliée
à………………
N’est pas encore transcrite à l’état civil de la Commune de………………………….
Nguidjilone le …………  
L’officier d’état Civil
                                                                                                                        (Cachet et Signature)
Modèle de Jugement d’autorisation d’inscription de Naissance.
COUR   D’APPEL  de…………….
Tribunal Départemental de ……………………
N°………………………
Audience Foraine  du ..…………..
Le Tribunal Départemental de ………………………… (Sénégal) statuant publiquement, sur requête, en matière civile et en son audience du ……………. A laquelle siégeait Monsieur……… Président, assisté de Maître …………, Greffier et de Monsieur………, Interprète ad hoc, serment préalablement prêté ; a rendu le jugement dont la teneur suit :
LE TRIBUNAL
Vu la requête en date du …………………… émanant de ……………… aux fins d’un jugement  d’autorisation d’inscription de la naissance de ……………………..
Vu le certificat  de  non inscription à  l’état civil de ladite naissance délivré le …………………. par l’officier d’état civil du Centre Principal de ………………………
Oui le requérant en ses déclarations ;
Oui les témoins en leurs dépositions ;
Oui le Ministère Public en ses conclusions ;
Vu les articles 86, 87 et 88 aliéna 2 du Code de la Famille ;
Attendu que de l’enquête à laquelle il a été  procédé, il résulte la réalité de la naissance de …
mais que cet événement n’a pas été déclaré à l’état civil  dans les délais légaux ;
Qu’il échoit, en conséquence, de faire droit à la requête ainsi présentée ;
PAR CES MOTIFS
Statuant publiquement, sur requête, en matière civil et en premier ressort ;
Dit et Juge que le nommé……………………………………, de sexe ……………………. Fils de ……………… né le …………… à ………………………. et de ……………………. née le ……………….  à………………………. est bien né le …………………….  à………………………….
Autorise, en conséquence, la transcription de sa naissance par l’officier du centre d’état civil ……………………………. de ……………………… sur les registres de naissance dudit centre dès la réception du présent à la suite du dernier acte inscrit ;
Dit que les mentions seront reproduites sur le répertoire alphabétique et sur l’état statistique prévus par les articles 39 et 40 du Code de la Famille ;
Ordonne que les mentions qui n’ont pu être établies conformément à la loi soient  bâtonnées ;
Dit que la preuve de ladite naissance ne pourra être rapportée que sur la production de l’acte dressé par le dépositaire des registres dudit centre d’état civil après exécution des mesures prescrites par le Tribunal.
Ainsi fait, jugé et prononcé publiquement les jours, mois et an que dessus ;

Le Président                          Et ont  signé                                               Le Greffier

]]>
http://xalimasn.com/preuve-a-lappui-le-pds-revele-lampleur-de-la-fraude-electorale/feed/ 1
Le Ramadan de Serigne Ngagne Episode du mardi 30 juin 2015 http://xalimasn.com/le-ramadan-de-serigne-ngagne-episode-du-mardi-30-juin-2015/ http://xalimasn.com/le-ramadan-de-serigne-ngagne-episode-du-mardi-30-juin-2015/#comments Tue, 30 Jun 2015 22:14:56 +0000 http://xalimasn.com/?p=269553 http://xalimasn.com/le-ramadan-de-serigne-ngagne-episode-du-mardi-30-juin-2015/feed/ 0 Ndogu Li avec Tann Bombé – Episode du 30 juin 2015 http://xalimasn.com/ndogu-li-avec-tann-bombe-episode-du-30-juin-2015/ http://xalimasn.com/ndogu-li-avec-tann-bombe-episode-du-30-juin-2015/#comments Tue, 30 Jun 2015 21:14:43 +0000 http://xalimasn.com/?p=269550 Ndogu Li avec Tann Bombé – Episode du 30 juin 2015

]]>
http://xalimasn.com/ndogu-li-avec-tann-bombe-episode-du-30-juin-2015/feed/ 0
Lama ak Koor gui – Épisode du 30 juin 2015 http://xalimasn.com/lama-ak-koor-gui-episode-du-30-juin-2015/ http://xalimasn.com/lama-ak-koor-gui-episode-du-30-juin-2015/#comments Tue, 30 Jun 2015 21:11:50 +0000 http://xalimasn.com/?p=269547 Lama ak Koor gui – Épisode du 30 juin 2015

]]>
http://xalimasn.com/lama-ak-koor-gui-episode-du-30-juin-2015/feed/ 0
Le Ramadan de Ass – Episode 9 du 30 juin 2015 http://xalimasn.com/le-ramadan-de-ass-episode-9-du-30-juin-2015/ http://xalimasn.com/le-ramadan-de-ass-episode-9-du-30-juin-2015/#comments Tue, 30 Jun 2015 20:27:41 +0000 http://xalimasn.com/?p=269530 Le Ramadan de Ass – Episode 9 du 30 juin 2015

]]>
http://xalimasn.com/le-ramadan-de-ass-episode-9-du-30-juin-2015/feed/ 0
Keur Guèye ak Koor gui – Episode du 30 juin 2015 http://xalimasn.com/keur-gueye-ak-koor-gui-episode-du-30-juin-2015/ http://xalimasn.com/keur-gueye-ak-koor-gui-episode-du-30-juin-2015/#comments Tue, 30 Jun 2015 20:27:03 +0000 http://xalimasn.com/?p=269534 Keur Guèye ak Koor gui – Episode du 30 juin 2015

]]>
http://xalimasn.com/keur-gueye-ak-koor-gui-episode-du-30-juin-2015/feed/ 0
Kooru Buur Guewel avec Sanekh – Episode 6 du 30 juin 2015 http://xalimasn.com/kooru-buur-guewel-avec-sanekh-episode-6-du-30-juin-2015/ http://xalimasn.com/kooru-buur-guewel-avec-sanekh-episode-6-du-30-juin-2015/#comments Tue, 30 Jun 2015 20:22:39 +0000 http://xalimasn.com/?p=269531 Kooru Buur Guewel avec Sanekh – Episode 6 du 30 juin 2015

]]>
http://xalimasn.com/kooru-buur-guewel-avec-sanekh-episode-6-du-30-juin-2015/feed/ 0
Liberté provisoire rejetée – Ça se complique davantage pour serigne Assane ! http://xalimasn.com/liberte-provisoire-rejetee-ca-se-complique-davantage-pour-serigne-assane/ http://xalimasn.com/liberte-provisoire-rejetee-ca-se-complique-davantage-pour-serigne-assane/#comments Tue, 30 Jun 2015 18:05:35 +0000 http://xalimasn.com/?p=269527 XALIMA NEWS: En prison depuis le 14 mars dernier, Serigne Assane devra encore prendre son mal en patience. Sa demande de liberté introduite par ses avocats Me Adama Fall , Me Moustapha Dieng et Me Moustapha N’diaye le mercredi 17 juin dernier lors de son face-à-face avec le juge a été refusée.
Le doyen des Juges en charge de l’instruction a opposé son refus pour diverses raisons. Le jeune Mbacké-Mbacké avait revendiqué l’incendie des maisons du député Moustapha Cissé Lô, qui a récemment tenu un point de presse réclamant au jeune chef religieux un milliard de francs pour diffamation. Un point de presse qui s’est fait quelques heures après l’introduction de la demande de liberté provisoire.

]]>
http://xalimasn.com/liberte-provisoire-rejetee-ca-se-complique-davantage-pour-serigne-assane/feed/ 0