La fermeture du consulat général du Sénégal à Bordeaux a été finalement confirmée par un communiqué du ministre des affaires étrangères Amadou Bâ après les premières rumeurs démenties par le consul AbdourahmaneKoita. Officiellement fermée pour des raisons économiques, que cache ce geste de MackySall ?
Cette cacophonie au plus haut sommet de l’état témoigne de l’amateurisme doublé d’un manque de respect du président de la république et de son ministre des affaires étrangères vis-à-vis des autorités consulaires de Bordeaux d’une part et de la communauté sénégalaise concernée par cette décision d’autre part. Sinon, comment expliquer ce dit communiqué infirmant celui du consul prés une semaine après la publication dans la presse de l’information. Ce manque de respect de MackySall s’est toujours révélée lors de l’annonce d’une information importante aux sénégalais : il a toujours choisi une chaîne étrangère pour le faire. Les organes de TV5 et BFM TV ont été ses préférences. D’ailleurs c’est dans l’une de ces chaînes de télévision que sera commise la gaffe de trop par son conseiller en communication qui sera démis de ses fonctions. C’est une autre chaîne étrangère qui remettra au goût du jour le scandale du pétrole qui avait déjà secoué le pays.
Le manque de respect vis à vis des sénégalais de Bordeaux est notoire :d’abord rumeurs dans la presse, ensuite communiqué paru dans un site internet : Rien de plus. Aucun dialogue n’a été entrepris ni aucune campagne de communication saine montrant les réalités qui permettent de fermer ce consulat. La sortie du Secrétaire d’Etat des Sénégalais de l’Extérieur finit par nous faire comprendre qu’il n’ya eu aucune préparation préalable à une telle décision.
Fermeture pour raisons économiques ? Foutaises !!!!
La première étape serait une réduction notoire du personnel. Le personnel pléthorique est de votre responsabilité. Vous avez doublé sinon triplé le personnel consulaire pour des raisons politiques. Vous avez même décidé de rémunérer les femmes de consul.
Fermer brusquement le consulat revient à indemniser tout le personnel et payer les taxes inhérentes. Ce qui équivaut à dépenser l’équivalent d’une année de gestion administrative. Où se situe cette logique de précipitation ?
Les consulats sont transformés en siège de l’A.P.R. En dehors de quelques agents dynamiques, un certain nombre y sont soit pour des raisons médicales ou parce qu’ils sont proches du parti. C’est cette volonté de politiser nos institutions diplomatiques qui plombe les consulats. Diminuer drastiquement les personnels du consulat envahi par des militants serait le premier pas vers l’optimisation des ressources.
Et pourquoi Bordeaux ?
Serait –on tenter de se demander. Et pourquoi pas Marseille, Lyon… ? La réponse ne fusera pas parce qu’il n’y a rien de convaincant dans les pseudos explications apportées par Moïse Sarr. L’optimisation des ressources évoquée tardivement par le Secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’Extérieur n’est que lubie. Sinon Mr Sarr aurait pu nous donner les raisons de fermer uniquement Bordeaux parmi les consulats résidant en France.
Les réformes devraient démarrer par la fin du clientélisme politique qui force à maintenir des institutions telles que le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (H.C.C.T) ou le Conseil Economique Social et Environnemental (C.E.S.E) ainsi que ces agences qui pullulent depuis 2012.
La principale raison de cette fermeture est politique. Le consulat est victime de la défaite de l’A.P.R. aux dernières élections présidentielles. Cette thèse est partagée par la plupart des sénégalais de la juridiction d’Aquitaine. Et ceci n’est nullement une explication des partis d’opposition (l’opposition a bon dos). Dépenser beaucoup d’argent en Aquitaine et y perdre les élections présidentielles est intolérable pour vous certes, Mr le Président. Mais prenez-en à vous-même et à vos représentants. Les sénégalais de la diaspora ne s’achètent pas par quelques billets d’Euros avant de les fourrer dans des bus pour applaudir le chef. L’A.P. R a remporté les précédentes élections certs, mais la réalité aujourd’hui est tout autre. Il faut prendre en compte qu’un autre candidat gagne de plus en plus de terrain au niveau de la diaspora. Ensuite vous poser les bonnes questions qui vous permettront d’en refaire votre fief au lieu de rester au bord de la touche et affirmer des contrevérités qui desserviront votre candidat au final. Les sénégalais n’iront pas voter pour les prochaines élections à Paris qui est déjà saturée. Ce qui est ressenti comme une sanction.
Á moins que l’Etat y mette les moyens, l’égalité des droits civiques sera bafouée. Jusque-là nul ne sait de quoi demain sera fait. Comment l’Etat compte-t-il s’organiser pour les prochaines échéances électorales ? Et l’état civil dans tout ça, qu’en sera-t-il ? Toujours est-il qu’aucune communication n’a été faite sur ce sujet afin de rassurer les sénégalais (encore une de vos tares). La publication d’une telle mesure doit être accompagnée d’une bonne campagne de communication permettant de faire avaler cette amère pilule. Mais l’amateurisme dont vous avez toujours fait preuve s’est encore révélé sur cette décision.
Penser que Bordeaux reste le fief del’A.P. R comme l’affirme le Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur Moïse Sarr d’une part et que les sénégalais de l’agglomération continueront en majorité à voter pour MackySall d’autre part, est un leurre qu’on peut se forger quand on veut tromper l’opinion. La réalité en est tout autre surtout après une telle décision sans explication majeure.
Mr Moïse Sarr, vous et vos supérieurs, restez surtout dans cette dynamique ! Un jour ce consulat rouvrira ses portes Incha Allah.
Mayacine DIOP

4 Commentaires

  1. Cet article est pénible, confus et révélateur de l’inculture administrative de son auteur. C’est cela les sénégalais en France. De grandes gueules sans aucune connaissance.

  2. Reflexion pertinente Grand. Ce combat merite d’être porté au niveau international.A travaers cet article vous avez analysé par pertinence toute la problematique

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here