XALIMANEWS : Dans sa chronique de la semaine Pape Alé Niang revient sur la polémique les caisses de l’Etat sont-elles vides ? Le journaliste y a apporté quelques éclaircissements.
Aussi le chroniqueur nous a également parlé du procès en appel de Khalifa Sall et compagnie.

1 Commentaire

  1. Cette soi-disant chronique est complètement nulle et vide des vrais sujets de l’heure ! Quelles sont les conséquences politiques de la déchéance d’Idrissa Seck ? Comment qualifier l’attitude irresponsable de l’opposition de refuser de participer au dialogue national sur le pétrogaz ? Comment remettre les étudiants devant leurs responsabilités pour éviter des grèves injustifiables et tragiques qu’on ne voit dans aucun pays au monde ni même en Afrique ? Donc les sujets sérieux ne manquent pas, mais Pape Alé Niang préfère honteusement parler de la dette publique de l’État, ce qui est un non-sujet ! Toi qui aime comparer, pourquoi tu ne parles pas du montant et de la gestion de la dette publique des USA ou de la France ? Juste pour dire à tes auditeurs qu’une dette publique est une norme dans tous les États du monde, l’essentiel est qu’elle soit justifiable et productive.
    Concernant Khalifa Sall, tu peux continuer à défendre l’impunité qui ça te chante mais le concerné lui-même n’a pas nié avoir détourné des deniers publics. Donc dossier classé ! Et comme tu n’as plus de sujet sérieux contre le gouvernement, tu appelles les prisonniers à se rebeller comme tu l’avais fait pour cet illuminé de capitaine Dièye. Car Pape Alé Niang tu as besoin crises dans ce pays pour exister, c’est ton souhait le plus profond. C’est indigne, irresponsable, puérile et démagogique ! Mais heureusement tu ne parles pas à des aveugles ni à des ignares, continue de sous-estimer la capacité de jugement des Sénégalais…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here