XALIMANEWS : Le Forum Paix et Sécurité qui s’est ouvert, ce lundi 13 novembre, au Centre de Conférence de Diamniadio, est un véritable gros gâchis financier. Selon des informations exclusives en possession de Confidentiel Afrique, la partie Communication-Side Évents a été filée gentiment et sans bruits au tandem Olivier Darrason – Hugo Sada (CEIS et ex-Président de TV5) avec en prime une sous-traitance aux allures de sous-marin confiée au solitaire homme de média, le sénégalais Dame Babou qui vit aux Etats-Unis via la société AfricaCN

Nous l’annoncions dans notre édition numérique du 2 décembre 2016. Les palais africains sont assiégés par une race de nouveaux communicants français. Lesquels continuent de siphonner les coffres et étalent leurs tentacules dans des conditions le plus souvent éparses. Le Forum Paix et Sécurité organisé par l’Etat du Sénégal – béni par le gouvernement français – depuis sa première édition et qui s’ouvre ce lundi à Dakar, commence mal. Après avoir filé le gros fromage du Side Évents 2016 au cabinet français d’intelligence et de stratégie CEIS installé dans le 7 ème arrondissement parisien, revoilà le veinard Olivier DARRASON patron de CEIS rafler le jackpot. En s’alliant avec le célèbre homme de médias, l’autre français Hugo Sada, ex patron de TV5.

 

Le tandem Darrason- Hugo Sada qui continue à épier le moindre petit centime resté dans nos coffres travaille avec le sénégalais Dame Babou, professionnel de l’information vivant aux USA. Ce dernier carbure dans ce juteux marché du Forum Paix et Sécurité de Dakar à bord de sa société AfricaCN, en sous-traitance avec le CEIS d’Olivier Darrason. Confidentiel Afrique a appris de sources crédibles qu’un autre officier de l’armée, Paul NDIAYE, Directeur du Centre des Hautes Études de Défense est aussi dans la boite du Forum.

 

En filant ce gros fromage pour la deuxième fois consécutive, l’état sénégalais continue d’engraisser des communicants étrangers en lieu et place de l’expertise locale. Selon des informations autorisées, la cagnotte raflée par le trio s’élève à près de 300 millions de Fcfa. Une grosse nébuleuse entoure les conditions d’attribution du marché à Olivier Darrason- Hugo Sada. Pour l’instant, le ministère des Affaire Étrangères n’a pas communiqué sur le dossier du budget de la Com.

 

C’est presque un rituel avec ces sorciers blancs qui raflent tout. Avec l’onction des dirigeants des états principalement au Sud du Sahara où ils ramassent à satiété les grosses tunes au mépris de l’excellence des entreprises médiatiques africaines et locales. Confidentiel Afrique d’ailleurs avait consacré un article le 13 octobre 2016 sur les contours du marché de communication que le gouvernement togolais avait octroyé à Claudy Siar et à Olivier DARRASON. Montant de l’opération de charme, près de 2 millions d’euros.

 

Source Confidentiel Afrique

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here