Libye – BHL : le « Nouvel Obs » me vire.

 

Courage fuyons !

Sous injonction des amis de Botul, le philosophe décati, le Nouvelobs vient de supprimer mon blog, du moins, le blog d’un ami que j’avais récupéré, car, ce dernier ne voulait plus bloguer.

Pour des raisons fallacieuses, alors que de nombreux blogs font exactement la même chose et je leur ai rappeler ça. Voici le courrier posté à 10h32 par la rédaction duNouvelobs:

 

Bonjour,

Ce mail pour vous informer que nous avons supprimé le blog intitulé « Le Mot Juste » hébergé sur le Nouvel Observateur, dont les billets ne font que renvoyer les lecteurs vers votre blog personnel. Je comprends votre souci d’attirer du trafic vers votre espace personnel, mais le Nouvel Observateur n’a pas vocation à cela.
Cordialement

La rédaction

Ma réponse

Merci la rédaction,

Et le blog Lakome ? Celui qui caracole en tête des blogs les plus lus, il fait quoi ? Je sais que vous avez eu des pressions et cherchez des prétextes. Comme je vous comprends. Je ne vous en veux pas, c’est suite au papier de l’ami de BHL, sur Le Monde.fr me concernant, que vous vous couchez…

Cordialement

C’est quand une grande coïncidence , non ? Il a suffit que ces faibles fassent un billet, hier, pour que les gens s’exécutent. Honteux ! Au contraire, ça me renforce car, la vérité blesse. Il est donc interdit, de dire en France que l’OTAN tue impunément. Et ceci, sans distinction aucune, des femmes, des enfants, des bébés et des vieillards dans leur sommeil.

Mais que voulez-vous ? Ils veulent contrôler nos têtes, nous mentent en nous regardant dans les yeux, nous méprisent et veulent qu’on se couche. Non, moi, je ne me coucherai jamais devant le diktat des menteurs et des tueurs d’enfants. Il serait probablement plus gratifiant de mentir, comme hier, sur la soi-disant prise  de Zawiya, Ghuriyan et Sorman.

Mais, ce sont des mensonges et les démentis sont sans équivoque. Je suis vraiment déçu par le Nouvelobs dont je croyais qu’il était le dernier journal indépendant de France n’étant pas lié au Grand capitalHélas, eux aussi sont des laquais. En réalité, sur 100% du trafic du site Nouvelobs, selon Alexa, les blogs représentent 43% des visites, alors que le Nouvelobs lui-même en fait 40%.

Haut les cœurs, ils sont nus !

http://allainjules.com/

Article paru sur lemonde.fr parlant de ALain Jules

Pourquoi les opinions changent sur la Libye

Depuis quelques semaines, et faisant suite à un consensus initial assez large en faveur de l’intervention occidentale en Libye, on observe une inversion de tendance qui fait la part belle aux esprits critiques. On parle d’enlisement, de dépenses excessives, de dommages collatéraux et du mal ou du bien-fondé de l’ingérence atlantique.

Après les réserves formulées par Claude Lanzmann (Le Monde du 17 avril) etMichel Onfray (Marianne du 23 avril) aux premières semaines du conflit, une litanie d’indignations s’est abattue sur Internet, à l’initiative de blogueurs. Parmi eux, Allain Jules, autrement plus radical et provocateur que les précédents, n’a pas hésité àtitrer sur un blog tristement populaire : “Zliten : 50 enfants tués par l’OTAN”. C’est son droit.

J’ai effectué, depuis le début de la révolution du 17 février, cinq séjours en Libye. De Tobrouk, Benghazi, Brega et Ajdabiya au Djebel Nefousa en passant par Misrata, j’ai accompagné Bernard-Henri Lévy. Ce que j’ai pu entendre et observer librement m’amène à quelques réflexions.

1. Fallait-il intervenir ?

Le 19 mars à 14 h 30, deux jours après le vote de la résolution 1973 au Conseil de sécurité de l’ONU, une colonne kadhafiste de plusieurs kilomètres de blindés et pick-up armés de mitrailleuses lourdes franchissait la porte sud de Benghazi. Avec pour consigne d’engendrer les “rivières de sang” promises par l’un des fils de Kadhafi, Saïf Al-Islam Kadhafi.

Pendant deux heures de combats héroïques – j’ai vu les vidéos prises par les combattants avec des téléphones portables -, les insurgés ont contenu les chars de tête sous le périphérique de la ville. A 17 heures, les avions français bombardaient la colonne, contrainte de se replier sur Ajdabiya, cent cinquante kilomètres plus au sud. J’ai vu, photographié et filmé les traces de combats dans Benghazi et les restes calcinés de la colonne meurtrière, étalés sur des dizaines de kilomètres.

Combien de milliers de civils ont échappé à la mort ce jour-là ? Combien de femmes à l’humiliation et à la violence ? Alors, fallait-il laisser faire ? Fallait-ilattendre ? Aurait-on eu raison de ne pas s’ingérer dans les affaires libyennes comme en Espagne en 1936, à Phnom Penh en 1975 ou au Rwanda en 1994 ? Non, certainement non.

2. L’enlisement.

Dès lors que la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne puis la coalition menée par l’OTAN sont intervenus, le régime de Kadhafi était condamné. A qui vendrait-il son pétrole ? Qui reconstruirait le pays ? Seuls les Chinois – et dans une moindre mesure les Russes – pourraient trouver un intérêt à voir le Guide surmonter la révolution, mais, comme l’a prouvé leur abstention à l’ONU, leurs échanges avec l’Amérique pèsent trop lourd pour s’opposer sur le cas libyen.

Il faudra donc aller au bout, en limitant les pertes, les coûts et les dégâts, en ménageant les opinions susceptibles et versatiles.

C’est la difficile équation à laquelle sont confrontés les politiques dont la marge de manoeuvre, dans une période pré-électorale pour au moins deux d’entre eux, est réduite, entre intervention militaire, sanctions économiques, résolution de l’ONU et opinions publiques. La situation en Libye est donc celle d’une guerre civile où les rebelles disposent d’un soutien international qui leur garantit d’éviter la défaite mais n’offre aucune assurance de victoire.

3. Le cas Allain Jules.

Loin d’être isolé, il est assez symptomatique. Celui-ci publie donc sur son blog un post attribuant à l’OTAN la mort délibérée de 50 enfants (appuyé par un extrait vidéo de la télévision officielle libyenne nous montrant le corps d’un seul enfant). Tout journaliste connaissant l’énergumène et la situation sur le terrain sait à quoi s’entenir.

Et pourtant, dans la foulée, certains médias ayant pignon sur rue reprennent la nouvelle sur leur site, projetant le blog d’Allain Jules, le 6 août, en tête des dépêches internationales de Google comme s’il s’agissait d’une information sérieuse et vérifiée !

Que M. Allain Jules Menyé écrive ce qu’il veut, que Google fasse son travail de compilation et de moteur de recherche, on peut le comprendre… mais que les grands médias servent de passerelle au mieux à de la propagande, au pire à de la désinformation, c’est irresponsable !

Car publié sous des étiquettes respectables, ce genre d’annonce prend un caractère officiel dont l’accumulation constatée ces dernières semaines forge peu à peu les convictions de l’opinion sur des bases malsaines.

Ce qui, nous l’avons vu précédemment, influence les décisions politiques et inhibe donc l’intervention, bien qu’elle ait déjà sauvé des dizaines de milliers de civils et tente de soutenir une révolte contre un potentat devenu absurde et cruel.

PARTAGER

12 Commentaires

  1. Ce klebs sioniste de BHL ne fait que discréditer toujours plus une révolution arabe qui a vite tourné à la guerre civile.
    Il doit bien y avoir un secret particulier derrière un sioniste qui s’active sur tous les fronts pour le “bien” des arabes.
    Enfin, que doit penser ce militant sioniste de la prochaine proclamation de l’Etat palestinien à l’ONU?

  2. Au sujet de l’OTAN, celui-ci s’est de très loin écarté du mandat de l’ONU. En effet, il a pour mission de s’occuper de la protection des civils et rester neutre vis à vis des 2 camps de la guerre civile.
    Son effort guerrier au profit d’un camp (les insurgés)ne fait aujourd’hui aucun secret, et à propos des civils, il s’en “occupe” vraiment bien. Dernièrement, il a anéanti 33 enfants faisant partie de la population civile resté fidèle à Kadafi.

  3. C’est la presse de Sarkozy, la presse qui l’avait élu en 2007. Cette même presse aux ordres qui risk d baiser Hollande

  4. Bien fait ! on t’avait prévenu et tu continuais à raconter n’importe quoi, allant jusqu’à dénigrer d’autres blogueurs qui ne t’avaient rien demandé. Le Nouvel Obs n’est pas raciste et d’autres blogueurs ont critiqué cette guerre sans être sanctionné. Ti es sanctionné parce que tu dis n’imporet quoi et fait n’imporet quoi juste pour avoir du public. Reprends toi et change ton fusil d’épaule, sinon c’est cause perdue pour toi…

  5. tu es qui toi pour accompagner BHL (bourricot hmar Levy) en Libye ? tu te mesurant a Alain jules ? tu es qui? Il faut pas qu’on dise la vérité? faut dire juste que le guide est un diable comme vous le souhaitez l’entendre, déjà Mouammar Kadhafi vous ne le connaissez même pas j’en suis sûr, il faut qu’on vous lâchent en Libye pour piller et voler comme vous l’avez fait en Algérie pendant 130 ans(130 ans de guerre et de résistance),mais vous ne comprenez rien pauvre voyous!! le temps a changé, le guide a dit de sarko que c’est un attardé mental, vous avez beaucoup de retard? La réalité libyenne vous attrape, vous pince et elle va vous faire saigner, je suis contre l’impérialisme et le capitalisme aveugle, occupez vous de vos problème, la chancelière a lunché sarko hier… apprenez les leçons avant…vous êtes la riserie du monde déjà. vive le guide, vive l’Algérie, vive l’Afrique…l’histoire jugera

  6. Les démarches entreprises jusque- ici par l’OTAN et ses sbires pour réussir un massacre à huis-clos, sans témoins, en Libye:
    1- Pressions sur les sociétés de satellites pour réduire au silence les TV libyennes.
    2- Bombardement du siège de la télévision libyenne avec mort de journalistes.
    3- Traque et réduction au silence des blogueurs qui “parlent trop”.

  7. Ce texte de Samory est si rasé qu’il s’enfouit presque tout seul sous terre à vrai dire.C’est çà le journalisme professionnel ? Quelle hilarité et quel dommage !
    A propos des médias professionnels pro-guerriers si vanté et défendus qui soutiennent la guerre du nouvel “empire dit communauté internationale » (une bande de 4 Etats guerriers sur 155 au monde), que nous apprennent –ils en vérité? Rien, absolument rien.
    Ces médias si professionnel qui nous donnent depuis des jours de l’information “non vérifiée” seraient-ils plus crédibles que les vidéo de Mr Allain Jules ou bien ses critiques du reste fondées sur les crimes (puisque les atrocités de l’OTAN vous semblent une douceur) que n’importe qui est à même de vérifier? Les évidences ne peuvent être niées. C’est le moins du principe d’honnêteté Messieurs les guerriers. L’OTAN tue et massacre des populations civiles dans leur sommeil. L’histoire le répétera. Pour ma part j’espère qu’il y aura un « procès de Nuremberg » pour ces criminels de guerre.
    L’Irak, l’Afghanistan, la Côte-d’Ivoire, la Libye et sûrement dans les plans de reconquête et de réfection de la carte politique du monde, demain un autre pays (peut-être la Syrie, la République Démocratique du Congo ?) déjà que sur des mensonges grossiers on a réussi a diviser le Soudan en ne s’intéressant qu’à sa zone pétrolifère du sud sous le prétexte d’atrocité de OUMAR AL BACHIR (d’ailleurs voyez comment les yankees font la procession sous la label « Humanitaire » pour marquer leur victoire et comment ils sont si pressés de passer à table aujourd’hui pour les contrats).
    Pendant que l’Europe s’embourbe en Libye, les yankees s’affairent à nous préparer un nouveau scoop en Somalie sous le label très snob de « intervention humanitaire » en prétextant la sécheresse. Ce n’est pas une nouveauté et cela dure depuis des années, vingt an tout au plus. Comprenez, que le calendrier ayant privilégié de régler d’abord la question pétrolière du Sud-soudan, les somaliens pouvaient d’abord mourir. L’intérêt soudain de la Somalie ? c’est la sortie sur la mer pour l’évacuation du pétrole en passant soit par le Kenya soit par l’Ethiopie ; l’intérêt de la somalie aujourd’hui ? C’est le Golfe d’Aden pour contrôler le passage de la mer rouge à la méditerranée. Comprenez-vous à présent pourquoi l’Egypte, la Tunisie, le Yemen et aujourd’hui la Libye? Prenez une carte de l’Afrique et ne laissez pas votre cerveau être écrasé sous le poids de la propagande des puissances de l’argent qui sème tous ces chaotique guerres.
    Allain Jules dit une chos qui dérange et le monde est en droit d’avoir son libre opinion. La liberté de l’expression est le début même de la « Démocratie ». En quoi a-t-il tant gêné ces médias ? Cessez donc, Messieurs les professionnels de vous prendre pour des pauvres idiots que l’on peut remplir comme de sacs percés. Non à la duplicité, non à l’hypocrisie. “Que la lumière soit, et la lumière fut.”

    Fhar
    mwisi kongo

  8. sorry,
    il faut lire (une bande de 4 Etats guerriers sur 195 pays au monde) au lieu de une bande de 4 Etats guerriers sur 155 au monde. merci

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here