XALIMA NEWS – Serigne Abo et Serigne Abibou Mbacké, les deux frères Mbacké- Mbacké interpellés dans le scandale de fraude sur les appels entrants, ont fait face au juge des flagrants délits hier, pour association de malfaiteurs, utilisation frauduleuse d’un réseau de télécommunication, accès dérobé à un système informatique et blanchiment de capitaux. Si le réquisitoire du ministère public est appliqué, les prévenus risquent un an de prison ferme. En effet, Serigne Abo et Serigne Abibou Mbacké travaillaient pour le compte de Khani, un égyptien établi en Jordanie. Ce dernier leur a demandé d’être leur correspondant au Sénégal et ils ont accepté. Sur ce, les frères Mbacké-Mbacké ont mis sur pied une entreprise délictuelle avec l’égyptien qui leur a envoyé de l’argent ainsi que des matériels pour le travail. Ce boulot consistait à détourner des appels entrants au Sénégal. En retour, les frères recevaient comme salaire 230.000 Fcfa. Ainsi, les appels venant de l’étranger apparaissaient avec des numéros sénégalais sur le téléphone du récepteur. Arrêtés, les Mbacké-Mbacké ont nié les faits qui leur sont reprochés arguant que leur principale activité c’est l’enseignement du Coran. Le conseil de la partie civile a réclamé 10 millions pour tous préjudices causés ainsi que la restitution de la somme gardée sous scellé, estimée à plus d’un million. Le parquet a requis un an de prison ferme contre les mis en cause. Les avocats de la défens ont plaidé une application bienveillante de la loi. Délibéré aujourd’hui.

Source: L’As

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here