XALIMANEWS : Tous les agents de l’Office du bac arrêtés dans le cadre de l’enquête sur les fraudes au bac 2017, ont bénéficié d’un non-lieu.
Selon Libération, qui donne l’information, les concernés sont libres. Pour cause, souligne le journal, ils ne sont mêlés ni de près ni de loin à cette affaire.
Les fraudes au bac avaient créé un séisme dans l’espace scolaire. S’en est suivie une vague d’arrestations d’élèves, de professeurs, d’étudiants et d’agents de l’Office du bac. Lesquels viennent d’être mis hors de cause.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here