XALIMANEWS – Les personnes inculpées dans l’affaire de la fraude à l’examen du baccalauréat général, devront garder leur mal en patience. Le Doyen des juges d’instruction, Samba Sall, a refusé d’accéder à leur demande de liberté provisoire, informe le quotidien L’As.

Malgré tout, leurs conseils ne se découragent pas et comptent revenir à la charge, note le canard au sujet de ces personnes « mouillées par le cerveau de la fraude lors de l’édition sur le fond ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here