SPOILERS – L’acteur qui incarne Jon Snow revient sur la fin de la série, les accusations de sexisme du scénario et le personnage de Daenerys.

Jon Snow dans l’épisode finale de « Game of Thrones »

Crédit : HBO

Cet article va contenir de nombreux spoilers sur l’épisode final de Game of Thrones qui a été diffusé ce lundi 20 mai 2019. Si vous n’avez pas encore regardé l’épisode 6 de cette huitième et dernière saison, nous vous conseillons de faire demi-tour.

Kit Harington, l’acteur qui incarne Jon Snow, sait que la fin de la série qui l’a rendu célèbre ne va pas plaire à tout le monde. D’aucun dirait d’ailleurs que c’est la spécialité de l’oeuvre de G. R. R. Martin : décevoir, surprendre et rester dans les nuances de gris. Après le génocide de Daenerys lors de l’attaque sur Port-Réal, le personnage de la révolutionnaire a clairement basculé du côté obscur.

« Je sais que ça va diviser, note l’acteur dans les colonnes d’Entertainment Weekly. Mais si vous regardez bien toute son histoire depuis le début, elle fait des choses terribles. Elle crucifie des gens. Elle immole des gens pas le feu. Ce n’est pas nouveau. Et donc, ce que je dis au public c’est qu’ils sont dans le déni, eux aussi. Vous saviez que quelque chose n’allait pas dans sa façon de faire. Vous êtes coupables, vous l’acclamiez ! »

Sexiste ?

L’acteur avait une crainte : que la série soit perçue comme sexiste. Il faut dire que Jon s’en tire bien sur le plan moral mais Daenerys et Cersei, les deux femmes fortes de Game of Thrones, ne sont pas (ou plus) des modèles de vertu. « Mon problème avec cette question c’est que Cersei et Daenerys sont deux femmes qui chutent. Mais, parce qu’elles sont des femmes, elles devraient être gentilles ? Elles sont les personnages les plus intéressants de la série. Et c’est dans le plus pur style de Game of Thrones.

« On ne peut pas dire que les femmes fortes vont forcément finir dans le camp du Bien. Daenerys n’est pas une bonne personne. Ça va faire débat, mais rien n’a été fait dans cette série qui ne soit en parfait accord avec la construction des personnages. Et puis, pour une fois que nous avons droit à une dictatrice ! Ce n’est pas tous les jours !, conclut Kit Harington »

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here