XALIMANEWS : La grève des personnels de la santé ne sera pas sans frais pour les populations dakaroises. Une première victime vient d’être notée à l’hôpital Le Dantec de Dakar. Il s’agit d’un bébé d’un an qui est passé de vie à trépas, faute de prise en charge adéquate selon le récit de la mère.

C’est en fait, une femme au bord de l’effondrement, qui s’est confiée à l’émission « Xalass » sur la Rfm, ce matin.
Cette dame explique que son bébé âgé d’un an était gravement malade, elle s’est ensuite rendue dans ladite structure sanitaire en vue d’obtenir les meilleurs soins. Cette bonne dame s’est donc acquittée de toutes les ordonnances prescrites par les médecins à plusieurs reprises, par tranches de 20 mille francs.

Cependant après plusieurs jours, le cas de son enfant s’aggravait, elle finit par alerter les médecins. Prétextant leur plan d’actions en cours, ces derniers ont causé la mort de l’enfant. Une grève qui est fatale à l’enfant qui succombe à sa maladie, faute de prise en charge.

Des personnes démunies, les parents qui disent s’être pratiquement ruinés avec les ordonnances, ont ensuite demandé à récupérer le corps de l’enfant pour procéder à l’inhumation.
Seulement, ils ont constaté le refus catégorique de l’hôpital qui réclamant 300 mille francs Cfa, à la famille, avant toute restitution du corps.
La famille lance alors un Sos et appelle les autorités à l’aide.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here