1 Commentaire

  1. En ce qui me concerne, si Karim Wade ne venait pas mener campagne en faveur des candidats de l’opposition, et qu’il attendrait que ses frères se battent sur le terrain pour ne débarquer qu’après le 24 février pour être définitivement » lavé », je me battrais toujours pour l’empêcher d’être à la tête de mon pays, le Sénégal ! L’amnistie de Karim et de Khalifa, ne seront pas le fruit d’un deal quelconque, c’est le président Macky Sall tout seul qui a décidé de faire cet acte en cas de victoire, après les avoir écartés de la course à la présidentielle de 2019. Ces deux-là seront libérés quelques jours avant ou après notre fête nationale !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here