XALIMANEWS : Arrêtés lors de la marche du collectif « France dégage » à l’occasion de la visite du président Français, Guy Marius Sagna et ses camarades ont dénoncé l’arrêté d’interdiction d’Ousmane Ngom. Qu’ils jugent anticonstitutionnel. Et ont promis d’attaquer l’arrêté en justice.

Aussi, révèle l’Obs, ils ont taxé Macky Sall de « collabo » de la France, avant de fustiger l’impérialisme économique, monétaire et culturel dont sont victimes les pays africains. Et qui ne sont pas seulement du fait de la France.
A ce propos, ils annoncent une « défête de l’indépendance ». Il s’agira de mettre en œuvre un « ensemble d’activités visant à briser ce gros poisson d’avril et lancer un plan pour recouvrer notre souveraineté », disent-ils.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here