XALIMANEWS : Les partisans du leader de PASTEF s’érigent en bouclier autour de leur mentor. En conférence de presse hier, Guy Marius SAGNA et Cie sont se disent déterminés à faire bloc autour d’Ousmane SONKO que le pouvoir cherche à museler.
« Les tenants du pouvoir veulent accuser Ousmane SONKO de diffusion de fausses nouvelles, de dénonciations calomnieuses, d’attentat à la sureté de l’Etat. Et c’est surtout pour cela que le président Ousmane SONKO et PASTEF demandent aux militants de rester calmes. Car, s’il y a des troubles, ils peuvent même payer des gens qui vont faire des dégâts qui seront par la suite mis sur le dos des Patriotes », explique Guy Marius SAGNA.
Selon le directeur de campagne de la coalition SONKO aux dernières législatives, les députés, comme ils ont fait avec Khalifa SALL, veulent dépouiller leur leader de son immunité parlementaire avant de s’en prendre à son mandat de député et , en définitive, remettre en cause sa participation à la prochaine présidentielle. « C’est contre çà que nous nous opposons. C’est contre cela que nous nous insurgeons pour dire aux Sénégalais et au monde entier qu’un complot est ourdi depuis des mois. Et ces gens-là ne vont pas s’arrêter après avoir posé tous ces actes », martèle Guy Marius SAGNA qui précise qu’Ousmane SONKO ne répondra pas à l’Assemblée nationale.
A rappeler que c’est ce vendredi 11 octobre que les députés vont se pencher sur le rapport de la commission d’enquête parlementaire qui a déjà rejeté les accusations d’Ousmane SONKO contre Mamour DIALLLO concernant l’affaire dite des 94 milliards F CFA.

3 Commentaires

  1. Je pense qu’il faudrait rendre plus responsable les députés.
    les populations doivent chaque semaine se rendre au domicile de leur mandant pour réclamer leur part du gâteau donné par le Pdt en leur nom.
    Il faudrait faire comme au basket du marquage à la culotte avec nos députés. Leur montrer qu’ils vivent pas dans un palais avec gardes corps mais avec nous et si nos préoccupations ne les intéressent pas ils n’ont qu’à démissionner

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here