Sa voix est des plus entendues désormais sur les plateaux de Canal+. Au poste de commentateur comme au poste de consultant, Habib Bèye se distingue de par ses analyses pertinentes. Et pourtant, au début, il a failli passé à côté de sa reconversion après sa carrière de footballeur. En 2013 après son premier match commenté, il s’est jugé nul pour ce métier. «Je me réécoute en replay et là, ça a duré dix minutes, j’ai éteint. J’ai appelé les responsables et je leur ai dit non», révèle Bèye dans Le Parisien. Mais à force de persévérance, il a fini par devenir la meilleure voix de Canal+. Et prend actuellement du plaisir. «Je suis consultant à 2 000 %. (…). Mon plaisir, en Ligue des champions, c’est une fois le match fini de courir en conférence de presse écouter un Guardiola, un Mourinho, un Wenger, un Klopp, me parler football. Je suis comme un enfant dans ces moments-là. Je me mets au fond et je me régale. Souvent, il m’apprend un truc, m’explique tel ou tel changement. Je suis fou de ça, je m’en nourris», se délecte l’ancien défenseur.

Source: STADES

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here