Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Les invocations du jeûneur sont exaucées toute la journée et le moment où l’exaucement est le plus proche est le moment de la rupture du jeûne.

1. L’invocation est exaucée durant le jeûne et au moment de la rupture du jeûne.

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a trois invocations qui ne sont pas repoussées (1) : l’invocation du père (2), l’invocation du jeûneur (3) et l’invocation du voyageur (4) ».
(Rapporté par Al Bayhaqi dans Al Sounan Al Koubra n°6392 et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1797)

(1) C’est à dire qu’elles sont exaucées.

(2) C’est à dire l’invocation des parents en faveur des enfants. Ici c’est le père qui a été cité mais ceci sous-entend que l’invocation de la mère l’est également car son invocation est encore plus en droit d’être exaucée.
(Fayd Al Qadir, hadith n°3454 et 3456)

(3) L’imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « Il est recommandé au jeûneur, durant son jeûne, d’invoquer pour les choses importantes de sa vie dans l’au-delà et de sa vie d’ici-bas pour lui et pour les gens qu’il aime parmi les musulmans comme le montre le hadith.
L’invocation du jeûneur est recommandée du début de la journée jusqu’à la fin car dans tout ce laps de temps il est appelé -jeûneur- ».
(Al Majmou’ Charh Al Mouhadhab vol 6 p 422)

(4) C’est à dire jusqu’à ce qu’il retourne chez lui.
(Fayd Al Qadir, hadith n°3456)

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here