XALIMANEWS : La coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Sall juge paradoxale le fait que le gouvernement s’enorgueillit d’une stabilité des prix des denrées de consommation courante et la hausse actuelle des prix des hydrocarbures. «Pour des raisons électoralistes qui frisent le populisme et le mensonge d’Etat, le gouvernement a préféré verser dans une malhonnêteté intellectuelle concernant le secteur des hydrocarbures, par le truchement de subterfuges qui ont considérablement grevé les comptes du trésor public. Une telle situation insoutenable a été décriée par le Fmi et la Banque mondiale. Aujourd’hui, le gouvernement est rattrapé par son mensonge et le manque de sincérité dans la fixation des prix des hydrocarbures», affirment Khalifa Sall et ses partisans. «Aujourd’hui, tout le monde constate l’amateurisme, l’incohérence et le manque de volonté de ce régime liberticide à conduire les populations vers un développement inclusif et durable», poursuivent-ils, rappelant que le prix du litre d’essence au Mali est à 682 F Cfa alors qu’il est passé de 695 F à 755 F Cfa au Sénégal. C’est pourquoi Khalifa Sall soutient qu’avec cette nouvelle hausse, le gouvernement veut faire supporter aux populations son train de vie dispendieux.

Selon la coalition Taxawu Sénégal, après avoir organisé son «hold up électoral» pour consacrer son second mandat, Macky Sall semble avoir les coudées franches pour appliquer sa politique «d’asphyxie» des populations pour entretenir son train de vie dispendieux au détriment de nos valeureux travailleurs à qui il avait signifié qu’il n’envisageait pas d’améliorer leur pouvoir d’achat et leurs conditions de vie. «Voilà la pédale douce sur laquelle le gouvernement appuie en attendant une hausse graduelle de tous les produits dérivés ou les denrées dont la production dépend essentiellement des hydrocarbures. Au vu de ce qui précède, on peut, à juste titre, apprécier l’importance des hydrocarbures dans la marche vers le développement de nos Etats»,souligne encore Taxawu Sénégal qui réaffirme son ancrage dans l’opposition sénégalaise et fait siens les combats initiés par la plateforme Aar li nu bokk, qui a décidé de manifester chaque vendredi contre le scandale Pétro-Tim. Ainsi, Khalifa Sall appelle les citoyens  à se mobiliser et à participer à toutes les initiatives de ladite plateforme, pour que la transparence et la bonne gouvernance soient érigées comme seules et uniques modes de gestion de nos hydrocarbures. Enfin, Khalifa Sall et ses partisans invitent à la vigilance et à ne pas se laisser divertir par une «prétendue enquête judiciaire» qui reste, selon eux, une tentative d’éteindre le débat citoyen qui se déroule sur la place publique. «Cette enquête ne mènera à rien car les principaux intéressés que sont Macky Sall et Aly Ngouille Ndiaye, bénéficient d’un privilège de juridiction. Ils ne peuvent pas être entendus par la Division des investigations criminelles», estime la coalition Taxawu Sénégal.

XALIMANEWS : La coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Sall juge paradoxale le fait que le gouvernement s’enorgueillit d’une stabilité des prix des denrées de consommation courante et la hausse actuelle des prix des hydrocarbures. «Pour des raisons électoralistes qui frisent le populisme et le mensonge d’Etat, le gouvernement a préféré verser dans une malhonnêteté intellectuelle concernant le secteur des hydrocarbures, par le truchement de subterfuges qui ont considérablement grevé les comptes du trésor public. Une telle situation insoutenable a été décriée par le Fmi et la Banque mondiale. Aujourd’hui, le gouvernement est rattrapé par son mensonge et le manque de sincérité dans la fixation des prix des hydrocarbures», affirment Khalifa Sall et ses partisans. «Aujourd’hui, tout le monde constate l’amateurisme, l’incohérence et le manque de volonté de ce régime liberticide à conduire les populations vers un développement inclusif et durable», poursuivent-ils, rappelant que le prix du litre d’essence au Mali est à 682 F Cfa alors qu’il est passé de 695 F à 755 F Cfa au Sénégal. C’est pourquoi Khalifa Sall soutient qu’avec cette nouvelle hausse, le gouvernement veut faire supporter aux populations son train de vie dispendieux.

Selon la coalition Taxawu Sénégal, après avoir organisé son «hold up électoral» pour consacrer son second mandat, Macky Sall semble avoir les coudées franches pour appliquer sa politique «d’asphyxie» des populations pour entretenir son train de vie dispendieux au détriment de nos valeureux travailleurs à qui il avait signifié qu’il n’envisageait pas d’améliorer leur pouvoir d’achat et leurs conditions de vie. «Voilà la pédale douce sur laquelle le gouvernement appuie en attendant une hausse graduelle de tous les produits dérivés ou les denrées dont la production dépend essentiellement des hydrocarbures. Au vu de ce qui précède, on peut, à juste titre, apprécier l’importance des hydrocarbures dans la marche vers le développement de nos Etats»,souligne encore Taxawu Sénégal qui réaffirme son ancrage dans l’opposition sénégalaise et fait siens les combats initiés par la plateforme Aar li nu bokk, qui a décidé de manifester chaque vendredi contre le scandale Pétro-Tim. Ainsi, Khalifa Sall appelle les citoyens  à se mobiliser et à participer à toutes les initiatives de ladite plateforme, pour que la transparence et la bonne gouvernance soient érigées comme seules et uniques modes de gestion de nos hydrocarbures. Enfin, Khalifa Sall et ses partisans invitent à la vigilance et à ne pas se laisser divertir par une «prétendue enquête judiciaire» qui reste, selon eux, une tentative d’éteindre le débat citoyen qui se déroule sur la place publique. «Cette enquête ne mènera à rien car les principaux intéressés que sont Macky Sall et Aly Ngouille Ndiaye, bénéficient d’un privilège de juridiction. Ils ne peuvent pas être entendus par la Division des investigations criminelles», estime la coalition Taxawu Sénégal.

avec walfnet

PID

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here