XALIMANEWS : Selon es informations de Libération, la Sonatel n’en a cure de la hausse annoncée des salaires dans le privé dont la mesure devrait être effective depuis le 11er janvier 2020.
Le directeur général Sékou Dramé a « déchiré » les nouveaux barèmes des salaires, en violation totale des textes.
Retenons : Les syndicalistes et le patronat sont parvenus à un accord pour l’augmentation des salaires dans le privé. A partir du 1er janvier 2020, il y aura une hausse de 5% pour les cadres et agents de maitrise à 8% pour les personnels de 1ère, 2ème, et 3ème catégorie.

1 Commentaire

  1. Dans quel pays démocratique l’état exige une augmentation des salaires du privé ? L’état a la liberté d’augmenter le SMIC qui pourrait se répercuter sur les grilles salariales, mais les privés ne sont aucunement obligés d’augmenter les salaires de leurs employés. L’état a tout faut !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here