XALIMANEWS – Au terme d’une mission entamée depuis le 7 Septembre et qui s’est terminé hier mardi, le Fond Monétaire International s’est inquiété du niveau de la dette au Sénégal qui serait passé de 24 % en 2014 à 30 % en 2017. L’institution de Bretton Woods appelle à un assainissement budgétaire.

« La dette publique a continué à augmenter. Le service de la dette, qui était égal à 24% des recettes en 2014, pourrait atteindre 30% en 2017 », a précisé M. Mansoor, soulignant que, compte tenu de cette hausse du niveau de la dette, « l’assainissement budgétaire doit se poursuivre »

Pour éviter que cet assouplissement n’entraine une croissance excessive du service de la dette à moyen terme, le Fmi suggéré : «Il sera essentiel de réduire les exonérations fiscales, d’intégrer les recettes quasi budgétaires dans le Budget et d’assurer l’évaluation de tous les nouveaux projets d’investissement financés sur ressources intérieures »

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here