Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Samedi 27 juillet, 2013

HORREUR A TAMBACOUNDA Un homme égorgé, trainé et jeté dans un bassin d’eau

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

L’insécurité a fini par gagner du terrain dans la capitale orientale. L’horreur et la terreur ont frappé à nouveau la capitale sénégalaise plus précisément le quartier périphérique de Liberté où un homme dont l’identité reste inconnue a été victime d’un lâche assassinat. La victime a été retrouvée égorger dans une maison en construction, trainé puis jeté dans un bassin rempli d’eau.

S’agit-il d’un règlement de comptes ou d’une agression sauvage qui est venue d’elle-même ? Une enquête est aussitôt diligentée par les forces de l’ordre de la police pour déterminer les causes de cet ignoble forfait. Le corps en état de décomposition avancé, a été repêché dans le bassin d’eau par les sapeurs pompiers avant d’etre inhumé non loin de la découverte macabre sur instruction du Procureur de la République, après des prélèvements du Dr Sogo Millogo sur le corps de la victime. Jamais un crime n’a été aussi horrible que celui perpétré sur cet homme dont l’identité reste inconnue.

Depuis quelque temps, les habitants de Tambacounda vivent dans la psychose permanente de l’insécurité. Si ce n’est pas un cas de viol, c’est alors une agression mortelle. La preuve en a été illustrée dans la matinée de ce vendredi vers 8heures. Cette fois-ci, c’est dans le périphérique quartier de Liberté que l’horreur s’est déroulé et a plongé tous ces habitants dans la psychose, la consternation et la tristesse totale. Tout est parti de la présence d’un maçon du nom d’Abdou Soumaré dans la maison en construction, appartenant au sieur Hanne pour des travaux. Ce dernier a fait cette découverte macabre avant d’informer son patron, Mamadou Ba. Celui-ci à son tour joint le propriétaire de la maison M Hanne qui rapplique dare dare sur lieux en compagnie de l’Inspecteur Sakho de la police de Tambacounda pour constater les dégâts. Le procureur de la république est aussitôt saisi.

Les sapeurs pompiers et les agents du service d’hygiène sont informés avant de se rendre sur le lieu indiqué. Sur place, ils font face à un homme qui avoisinerait la quarantaine d’années, retrouvé mort, égorgé et jeté dans un basin rempli d’eau. Un spectacle désolant. La victime était nue dans le bassin. Seul un petit pagne de couleur blanche a été retrouvé dans l’eau tacheté de sang. Le cou portant des traces de sang. Un tour dans une des chambres a permis de découvrir sur place un petit matelas couvert de sang et un pagne noir. Sur la véranda, il y a du sang et dehors aussi des traces de sang sont visibles. Ce qui laisse présager que la victime aurait été trainée jusqu’au bassin d’eau avant d’etre jeté à l’intérieur.

Ce crime a dépassé plus d’un. Le procureur de la république, informé a adressé une réquisition au médecin légiste, Dr Sogo Millogo qui s’est déplacé sur place. Après le constat des limiers et du médecin généraliste du centre hospitalier régional de Tambacounda, le corps sans vie en état de décomposition avancé a inhumé à une cinquantaine de mètres du lieu de la découverte macabre. Une enquête est diligentée par les hommes du commissaire divisionnaire Bassamba Camara pour déterminer les causes de cet ignoble forfait. Affaire à suivre

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous



A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK

HORREUR A TAMBACOUNDA Un homme égorgé, trainé et jeté dans un bassin d’eau