XALIMANEWS – Human Rights Watch, accuse les armées du Mali et du Burkina Faso d’avoir commis de graves abus dans leurs opérations contre des militants islamistes dans le centre du Mali.

“Les opérations militaires menées par les forces armées du Mali et du Burkina Faso afin de contrer la présence croissante de groupes armés islamistes dans le centre du Mali ont occasionné de graves violations des droits humains”, a déclaré dans un communiqué l’organisation de défense des droits de l’homme.

L’organisation a déclaré que les forces maliennes avaient commis des exécutions extrajudiciaires, des disparitions, des tortures et des arrestations arbitraires contre des hommes accusés de soutenir des islamistes.

Source: BBC Afrique

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here