A Montréal où il se trouve pour les besoins d’un grand show de l’humour qu’il doit animer dimanche Kouthia s’est exprimé sans détour sur l’incendie qui a ravagé le DAAKA 2017.

PARTAGER

6 Commentaires

  1. Hay gaf reck manky sall golo momla cheikh tdaine loum wakhne niawna kerame manky golo sall ye la 5 year
    5.000 deade lee do dara dara

    • ani yen a marre . pourkoi, il zon pa annulé le concer a pari pour allé aidé a daaka. ya pa ke le chef de léta ki doi allé aidé mai la societte civil oci

  2. diadieuf KOUTHIA. Moi qui pensais que les humoristes sont des tarés. Je m’excuse auprès de Abou BILAL. Il a énoncé des propos très sages dignes d’un grand homme. l’Etat doit mettre sur le même pieds toutes les manifestations à connotation religieuse. La vie d’une personne présente au Daaka a la même valeur que celle d’un citoyen lamba présente dans une autre rencontre spirituelle. Qu’ALLAH te récompense Kouthia et te guide . AMINE

  3. POLITIQUES ET RELIGIEUX ONT LOURDEMENT FAILLI – UNE INTROSPECTION S’IMPOSE !!! (ENTRE COMPASSION ET OBJECTIVITÉ !!!)
    Indiscutablement, il y’a eu beaucoup de failles dans l’organisation du “daaka” ; ce qui a été, indéniablement, à l’origine de ce drame, mais au-delà de toutes ces considérations, la communauté religieuse de Médina Gounass doit faire une introspection, pour tirer tous les enseignements de ces catastrophes récurrentes qui la frappent (1986, 1991, 2010, 2017).
    En vérité, la responsabilité de l’homme est toujours engagée dans les malheurs qui le frappent – et très souvent, le fait de son comportement ; oui, le Coran est très explicite :
    (79) Tout bien qui t’atteint vient d’Allah, et tout mal qui t’atteint vient de toi-même. Et Nous (Allah) t’avons envoyé aux gens comme Messager. Et Allah suffit comme témoin. (4. Les Femmes : 79 – An-Nisâ’) … (30) Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis (oeuvré). Et pourtant Il (Dieu) pardonne beaucoup. (31) Vous ne pouvez pas échapper à la puissance d’Allah sur la terre ; et vous n’avez en dehors d’Allah, ni maître ni défenseur. (42. La Consultation : 30 – Ach-Chûrâ’) … (22) Et nul malheur n’atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l’ayons créé … (57. Le Fer : 22 – Al-Hadîd)
    Au vu de la récurrence de ces catastrophes (incendies meurtriers), n’est-il pas temps de repenser l’organisation du ‘’daaka’’, dans une perspective de décentralisation, d’allégement et de facilitation, conformément à l’enseignement du Prophète Mouhammad (PSL) ? En effet, il faut toujours garder à l’esprit que l’Islam est une religion dynamique par essence et par excellence, qui s’adapte donc à tous les contextes ; oui, à chaque époque, le Prophète (PSL) nous a donné, par anticipation, la réponse la plus adaptée (la moins contraignante et la moins onéreuse) ; le Hadith est très explicite :
    Abû Hurayra rapporte ces paroles de l’Envoyé de Dieu – sur lui la grâce et la paix – : « Vous êtes dans une époque où celui qui aura négligé le dixième de ce qui lui a été ordonné périra. Mais viendra un temps (fin des temps) où celui qui aura fait le dixième de ce qui lui a été ordonné sera sauvé ». (Tirmidhî) … « La religion n’est que facilité, quiconque la rend difficile en sera la victime ». (Bukhari) … « Facilitez les choses et ne les rendez point difficiles ; annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir (les gens) ». (Bukhari).
    Et c’est dire qu’on pourrait légitimement discuter sur la pertinence d’une retraite spirituelle collective de dix jours, en pleine brousse, en cette ‘’fin des temps’’ (akhirou zaman) où la pratique religieuse est particulièrement difficile. En tout cas, cela n’est point conforme avec l’esprit de la Tidjaniya qui est inscrite dans une perspective ‘’christique’’ – et donc d’allégement et de facilitation, permettant à ses adeptes de vivre pleinement leur spiritualité sans rompre avec la modernité.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here