XALIMANEWS : L’implication de la première dame dans la levée du mot d’ordre des syndicats d’enseignants, continue de susciter moult polémique. A cet effet, le président du parti Rewmi n’a pas manqué à l’appel, pour dénoncer ce laxisme.
« Le président de la république n’a ni ascendance, ni descendance. C’est une créature constitutionnelle à incarnation humaine variable. On ne joue pas avec les outils du Président de la république », a laissé entendre Idrissa Seck.
Selon l’ancien premier ministre, quand un ministre de la culture déclare ouvertement à la télévision que c’est Mme Marième Faye Sall qui nomme aux emplois civils et militaires dans notre pays, c’est une honte, on devrait le démissionner dans l’heure qui suit.
« Même si Macky Sall a peur de sa femme, il devrait lui dire : choisis moi un ministre en secret, mais celui-là je le vire. Nous n’avons pas élu Marième Faye. Quand je parlais de la dynastie Faye-sall, c’est ces genres de situations que l’on voulait éviter », dénonce Idy, dans les colonnes du journal les Echos.

8 Commentaires

  1. Macky est un sentimental, lorsque c’est difficile, qu’un dossier est très compliqué, je demande qu’on me transfère les dossiers, mon mari est sentimental et sensible, faut pas lui donner les dossiers lourds », avait confié la Première Dame à un journaliste de l’Express cité par nos confrères.

  2. Tout le monde sait qu’un président gère aussi avec sa femme, on n’élit pas une personne seule, on élit un couple. Michelle Obama a joué un rôle dans la présidence de sa femme, comme d’ailleurs Hillary Clinton avait un cabinet à la Maison blanche. Cette influence est naturelle, ce qui compte c’est quelle s’exerce dans le bon sens, dans un sens positif, c’est tout, mais pas qu’on nous rabâche que le Président de la République est à incarnation variable. Qui n’est pas à incarnation variable ? MArième Faye a joué un rôle dans l’élection de son mari. C’est ce qui lui donne ce rôle. On élit un Président, on élit aussi sa femme.

  3. Tout le monde sait qu’un président gère aussi avec sa femme, on n’élit pas une personne seule, on élit un couple. Michelle Obama a joué un rôle dans la présidence de sa femme, comme d’ailleurs Hillary Clinton avait un cabinet à la Maison blanche. Cette influence est naturelle, ce qui compte c’est quelle s’exerce dans le bon sens, dans un sens positif, c’est tout, mais pas qu’on nous rabâche que le Président de la République est à incarnation variable. Qui n’est pas à incarnation variable ? MArième Faye a joué un rôle dans l’élection de son mari. C’est ce qui lui donne ce rôle. On élit un Président, on élit aussi sa femme.

  4. S’en prendre à l’épouse du Président, c’est une plate et basse petitesse de la part d’un homme tari complètement et à court sec d’arguments

  5. L’épouse d’un vaurien oui……….il n’est plus président depuis 2017……….toute son action est illégitime……..et les conséquences de celle ci sont illicites.

  6. Mr Seck mentionne souvent le nom de sa femme.Lui même a vécu avec les Wade et disait tout le temps le rôle de Viviane à côté de Me puis président Wade.Ca ne la jamais dérangé .
    Il semble étonné ,lui qui dit vivre en France et à des amis très proches dans ce pays ,pays où la femme du président est omniprésente .
    Je l ai entendu hier sur YouTube,interrogé par TFM,je conseille à beaucoup de l écouter objectivement .Ecoutez ce qu il pense du CFA ,de cette France qui irrite les sénégalais,et de la façon dont il conçoit cette république basée sur des JE SAIS.
    Les journalistes sénégalais doivent je pense poser les vrais questions et insister pour avoir une réponse ,une vraie.
    J ai l impression que nos opposants ont déjà fait leur acte d allégeance à la France,ils sont juste des personnes de rechange.
    La révolution du peuple pacifique est la solution à nos problèmes.
    C’est simple,prendre notre destin en main en appliquant la solidarité entre nous,en utilisant le boycott systématique envers tous ceux qui veulent détruire notre économie.
    Les politiciens font ce qu ils savent faire de mieux et la politique .
    WaSalam

  7. La je tire le chapeau a Souleymane Jules Diop (le Monsieur qui ne voulait pas du tout de poste de conseiller) qui avait predit dans l’une de ces chroniques (« Lingoes Ennemies ») dans Seneweb aux temps de Wade. Il prevenait les Senegalais sur les risques qu’ils couraient en elisant Macky Sall en ces termes,  » Elire Macky Sall, c’est elire Marieme Faye. » Pathetique! N’est-ce pas?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here