Big Dansk ! Le Coco en chef de Khar Yalla !
Amath Dansokho est parti. Après avoir marqué l’Histoire politique du Sénégal d’une empreinte indélébile.
Dansokho a mené toutes les batailles politiques qui ont abouti à l’adoption du pluralisme démocratique avec Senghor, au renforcement de la démocratie avec Abdou Diouf puis à la mise sur pied de la grande coalition de l’opposition qui sera l’artisan de l’alternance démocratique en 2000, avec l’élection de Me Wade à la magistrature suprême.
Son dernier combat consacrera la chute du Pape du Sopi et l’accession de Macky Sall à la Présidence du Sénégal.
Chantre de la vie politique, héraut de la démocratie, grand serviteur de la République, Amath Dansokho s’en va après avoir accompli sa dernière mission politique auprès de son allié Macky Sall, contribuer à sa réélection dès le 1er tour, en février 2019.
L’homme tire sa révérence auréolé d’une réputation immaculée de défenseur de la liberté et des droits de l’homme. Il n’a jamais renié ses engagements au service du peuple sénégalais.
Aucune compromission n’aura marqué ni entaché sa longue carrière politique. À chaque fois que les principes qu’il défendait ont été bafoués, il a préféré rompre son alliance du moment et déterrer la hache de guerre.
Et Dansokho était un teigneux. Redoutable stratège et fin politique. Il a fait chuter tous les régimes contre lesquels il s’est dressé.
Son nom sera inscrit en lettres d’or au panthéon des hommes politiques qui ont accédé à la gloire par leur engagement, leur patriotisme et leur engagement constant et désintéressé pour la cause du peuple sénégalais, qu’il aura servi jusqu’à son dernier souffle de vie.
Que la terre lui soit légère.
Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here