Cela peut paraître totalement incroyable, mais demander au patient de jouer de la guitare en pleine opération s’avère être un outil très précieux pour les chirurgiens.

En pleine opération du cerveau, Abhishek Prasad a joué de la guitare. Cela peut vous paraître impensable, et pourtant. Pour réaliser cette opération qui comporte de nombreux risques, les chirurgiens ont préféré garder le patient indien éveillé.

La raison est précise: cela permet d’identifier les parties cognitives du cerveau (la parole, le toucher) afin de ne pas les endommager.

Une différence au niveau des doigts
Durant l’opération, Abhishek Prasad est resté éveillé pendant 7 heures: “Le docteur m’avait demandé d’amener ma guitare pour l’opération”, explique-t-il. “Le but était d’avoir un retour continu sur mon état. Parce que lorsqu’il faisait des incisions dans mon cerveau, on pouvait voir une différence au niveau du fonctionnement de mes doigts. Donc tout cela faisait partie de la procédure.”

“La crampe du guitariste”
Le neuro-chirurgien qui a réalisé l’opération, Sharan Srinivasan, explique que “le patient souffre d’une affection appelée ‘la dystonie du musicien’, ou ‘crampe du guitariste’. Seulement lorsqu’il joue de la guitare, ses doigts sont pris de spasmes. C’est une pathologie étrange car l’IRM est normale, le scanner est normal et les tests sanguins sont normaux. C’est purement un diagnostique clinique.”

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here