XALIMANEWS : Le processus d’examen de la demande de levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall suit son cours. A cet effet, la commission ad hoc mise en place se réunit ce lundi pour l’installation de son bureau.
Selon Les Échos, ladite commission sera présidée par Aymérou Gningue, le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar (majorité). Et que Me Madické Niang, son homologue de Liberté et Démocratie (opposition), en sera le vice-président.
Aussi, dans une lettre remise au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, par le ministre de la Justice, le procureur de la République demande la levée de l’immunité de Khalifa Sall, placé sous mandat de dépôt depuis le 7 mars dernier et élu député entretemps.
« La commission chargée de se pencher sur cette requête doit entendre le maire de Dakar. Mais ce dernier, dans une lettre adressée à Niasse, a prévenu que le préalable à son audition par ses pairs est sa libération. Et suivant cette ligne, ses avocats ont introduit une énième demande de liberté d’office », rapporte le journal.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here