Xalimanews- Le chef de l’État ne goûte plus la contrebande de sucre au Sénégal. Il l’a fait savoir en plein Conseil des ministres, nous rapporte Le Quotidien.
(Macky) s’en est violemment pris à ceux qui, par laxisme ou par intérêt personnel, laissaient passer du sucre au Sénégal sans tenir compte du fait que la production nationale était suffisante pour couvrir les besoins du pays jusqu’à la fin de l’année.
En conséquence, il a demandé à tous les services concernés de « faire en sorte que le sucre de contrebande n’entre plus au Sénégal et ne vienne pas menacer la survie de la Compagnie sucrière sénégalaise (Css) ».
Les syndicalistes de l’entreprise qui pestaient en mars dernier contre les Dipa (Déclarations d’importation de produits alimentaires) ont été également entendus par le chef de l’État. Puisque ce dernier a donné des instructions allant dans le sens de « mettre fin à la délivrance » desdites déclarations.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here