XALIMANEWS- Épinglé par le rapport de l’Armp, publié ce jeudi, le directeur général de l’Apix balaie les accusations et apporte des éléments de preuve contre un dépassement de 2 milliards. Il s’agit principalement du marché de recasement des affectés du TER et d’un autre alloué à Getrans.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here