XALIMANEWS : En marge d’un atelier d’identification, le Secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA), a indiqué que 245 000 personnes issues de 30 000 ménages risquent d’être en situation alimentaire difficile. A cet effet, Jean Pierre Senghor a par ailleurs souligné qu’il y a des alertes partout.
Notamment, dans les départements comme Matam, Kanel Podor, Ranérou, tous situés au Nord du pays, sont « à surveiller », parce que la période de soudure va s’installer « plutôt que prévue » cette année.

Cependant, M. Senghor reste convaincu que la pluviométrie qui a été déficitaire dans le nord du pays, a rendu la situation actuelle très difficile. Et, qu’aucun résultat, souligne-t-il ne peut être donné avant le travail d’analyse des experts, livre Vox populi.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here