Le Pds n’entend pas se laisser marcher sur les pieds par le régime du président Macky Sall, qu’il soupçonne d’appliquer une «justice sur mesure». Aussi, face à l’interdiction opposée à quelques-uns de ses membres de sortir du territoire, ce jeudi 13 décembre 2012, alors qu’ils voulaient se rendre en Côte d’Ivoire, ils ont commis des huissiers pour constater les faits et, peut-être, entreprendre des actions en justice.

Oumar Sarr, Karim Wade, Samuel Sarr et Me Madické Niang, qui étaient à l’aéroport de Dakar, ce jeudi 13 décembre vers 14 h 30 pour se rendre à Abidjan, se sont heurtés à une interdiction de sortie, qui leur a été notifiée par le Commissaire Seck du Commissariat spécial de l’aéroport. «Face à cette illégalité et à ce non-respect des procédures de notification écrite, informe un membre du Comité Directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS),les concernés ont commis trois huissiers de Justice pour constater le forfait».

Ces responsables de la formation libérale «ont pris acte et comptent se faire rétablir dans leur droit», conclut notre source. Ce jeudi à 17h 30, le Comité Directeur du PDS était déjà en conclave pour se pencher sur la question et sur d’autres sujets.

SERIGNE MOUR DIOP

http://lesenegalais.net

 

1 Commentaire

Réagissez à cet article