XALIMANEWS : Le secrétaire général du Cusems, Abdoulaye Ndoye, est révolté par l’interdiction de la manifestation de la Plateforme «Aar li ñu bokk» par le Préfet deDakar. Il dénonce l’attitude des autorités parce que, dit-il, c’est le peuple qui réclame la lumière et non pas l’opposition. Le syndicaliste rappelle que les peuples font l’histoire et précise que ce ne sont pas les politiciens qui constituent une infirme minorité qui réclament la lumière sur la gestion de nos ressources pétrolières et gazières. «Il est inadmissible qu’on parle d’une perte de 6.000 milliards pour le Sénégal qui fait partie des pays les plus endettés du monde». Des propos rapportés par l’As. Selon Abdoulaye Ndoye, 6.000 milliards Fcfa c’est 6 fois la masse salariale du Sénégal. Au même moment, ajoute-t-il, on note un déficit de 168 milliards Fcfa pour le Programme Sectoriel de l’Education PAQUET. Selon M. Ndoye, tout Sénégalais épris de justice et d’équité et les hommes d’honneur vont se battre. Il prévient le régime de Macky Sall qu’il ne peut pas étouffer cette affaire.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here