Le leader de Rewmi, Idrissa Seck a été élu ce samedi 20 mai, vice-président de l’Internationale libérale. Il a été choisi face à l’opposant guinéen, Cellou Dallein Diallo, candidat malheureux au poste.

L’Internationale libérale représente une fédération mondiale des partis politiques libéraux et radicaux (sociaux-libéraux) du monde entier, fondée en 1947 sous l’appellation Union mondiale des partis libéraux. Cette association a actuellement son siège à Londres.

La rencontre a eu lieu ce samedi à Andorre, un pays d’Europe enclavé entre la France et l’Espagne. C’est le sixième plus petit pays d’Europe.

Igfm

PARTAGER

3 Commentaires

  1. SENEWEB

    L’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo a été élu vice-président de l’Internationale libérale. Avec le ministre marocain de l’Environnement, Hakima El Haïté, ils sont les seuls Africains du bureau exécutif de 10 membres de l’organisation qui regroupe des partis politiques libéraux et radicaux du monde entier.
    Donc, contrairement à ce qui a été dit, l’homme politique guinéen n’a pas subi de revers face à Idrissa Seck. Ce dernier a été élu parmi les dirigeants de l’Internationale libérale, mais comme vice-président honoraire.
    Jusque-là, Cellou Dalein était vice-président honoraire de l’Internationale libérale, titre qu’il partageait avec le Président ivoirien Alassane Ouattara et d’autres Premiers ministres en exercice ou anciens.

  2. Si le deuxième commentaire est vrai cela ressemble à une usurpation de fonction . C’est ce complexe à vouloir paraître comme le meilleur qui montre que ce Mankoo Tass Senegal ne pourra pas survivre à leurs ambitions démesurés

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here