XALIMANEWS : Dans un large entretien accordé à l’Observateur, le coordonnateur du Parti pour l’unité et le rassemblement (PUR) qui s’occupe de la massification et de la structuration de cette formation politique qui est arrivée en 4e position lors des élections législatives du 30 juillet 2017, Issa Sall, n’a pas voulu trop s’épancher sur la candidature du leader du mouvement « Moustarchidine » à l’élection présidentielle de 2019.

« Vous savez, une candidature à l’élection présidentielle, c’est celui qui veut être candidat qui la déclare. Mais à ma connaissance, il n’a pas encore déclaré qu’il voulait être candidat », a-t-il dit.

Sur les chances de voir le guide religieux se présenter pour les joutes de février 2019, Issa Sall est resté très prudent, même s’il assure que l’objectif du PUR est d’avoir un candidat à toutes les élections. « Je ne peux pas répondre à sa place. Moi, ce que je sais simplement, c’est que le PUR en tant que parti, doit jouer son rôle, qui est de participer à toutes les élections qui se présenteront au Sénégal, législatives, locales ou présidentielle. Maintenant, allons-nous avoir un candidat issu du PUR ? Ou un candidat d’un autre parti ? Pour le moment, la préoccupation du PUR, c’est de se massifier ou de se structurer », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, dans une vidéo diffusée sur la toile, le président du PUR Moustaha Sy affirmait qu’il serait candidat à la prochaine présidentielle, si le maire de Khalifa Sall était emprisonné.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here