Artiste, entrepreneur, mari et père, Jay-Z endosse bien des rôles. Ce lundi 3 juin, Forbes a annoncé que le conjoint de Beyoncé vient officiellement de devenir le premier rappeur milliardaire.

En 2010, Mr Carter s’était entretenu avec Warren Buffet – l’un des hommes d’affaire les plus riches au monde – qu’il avait su impressionner. L’investisseur américain s’était confié à Forbes : « Pour une jeune personne, Jay-Z est celui sur lequel on doit prendre exemple. » Un compliment qui s’est vu prémonitoire. Moins de dix ans plus tard, l’artiste originaire de Brooklyn est parvenu à accumuler une fortune, le faisant entrer dans la cour des grands. Shawn Carter, de son vrai nom, a su se diversifier dans différents secteurs tels que la musique, le service en streaming, l’acquisition de biens immobiliers, le prêt-à-porter et bien d’autres. Celui que l’on surnomme « The Goat » impressionne par son parcours mais surtout par son éthique de travail.

Forbes a ainsi calculé la richesse de Jay-Z en examinant « les actions d’entreprises de l’artiste [puis en additionnant] ses revenus, en déduisant un montant conséquent tenant compte du style de vie d’une superstar. » Homme d’affaire avéré, le père de Blue Ivy, Rumi et Sir ne compte pas s’arrêter de sitôt.

newsrepublic

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here