XALIMA NEWS – Joseph Antoine Bell n’est pas très content du niveau de la Can. Il affirme qu’il a vraiment baissé cette année. Cela donne des regrets au Sénégal qui avait le meilleur effectif pour aller jusqu’au bout, selon lui.

Consultant de Rfi, Joseph Antoine Bell ne rate pas un match dans cette Can. Présent au stade de l’Amitié pour la demi-finale, Burkina-Egypte, remportée par les “Pharaons” aux tirs au but, l’ancien international a jeté son regard sur le niveau de la Can. “Le niveau a été moyen. Je pense que c’est normal avec les joueurs qu’il y a. C’est là que le Sénégal va avoir beaucoup de regrets. En terme d’effectif, c’était la meilleure équipe. Le Sénégal devra s’attendre à des difficultés similaires tout le temps”, a-t-il confié après la rencontre. Ensuite, il a scruté la Can des gardiens qui ont particulièrement brillé dans cette compétition. Il donne sa réponse sur l’éternel débat des tirs au but, à savoir si c’est le gardien qui a bien joué s’il arrête un tir, ou le joueur a été mauvais. “Dans le camp de celui qui a raté, c’est toujours le tireur qui est pointé du doigt et dans l’autre, c’est le gardien qui a été héros. Si Sadio Mané tire et rate son penalty tout le monde décrète que le gardien a été très bon. Quand un penalty n’entre pas, c’est qu’il s’est passé quelque chose, mais ce n’est pas toujours la faute du joueur. Il faut rendre justice. On félicite les gardiens qui arrêtent les penaltys, mais il ne faut pas accabler les joueurs. Si les égyptiens s’en sortent comme ça, c’est grâce à leur gardien. Cela aurait été pareil pour le Burkina puis que le petit Koffi avait arrété un penalty”, répond-t-il.
Mais il penche naturellement en faveur des gardiens en tant que spécialiste à ce poste. Selon Bell, c’est une bonne chose d’avoir eu de bons gardiens dans cette compétition. “Je pense que c’est une bonne chose de désigner des gardiens comme “homme du match. C’est une reconnaissance, tout le monde c’est que le poste de gardien est ingrat. C’est vraiment très difficile; une équipe ne peut pas aller loin si elle n’a pas un bon gardien”, a-t-il dit.

Par Mor DIOP (Stagiaire)

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here