Abdou Karim Guèye alias »Xrum Xaax », animateur et rappeur de profession, est attrait ce mercredi, devant la barre du tribunal départemental de Dakar statuant en matière de flagrant délits.

Le rappeur comparaissait, selon le site seneweb, pour répondre aux délits de manifestation non déclarée. Il dit avoir reçu l’information sur l’état de santé dégradante de l’imam Ndao en prison. A son titre d’animateur et de rappeur, il dit avoir jugé nécessaire de créer un mouvement dénommé «Nitou deug» qui n’a rien de politique, selon lui. Pour, dit-il, solliciter la liberté provisoire de l’imam.
Pour sa défense, il soutient que le point de presse tenu le 4 mai avait pour objet d’annoncer le rassemblement qui doit se tenir ce 12 mai. Lequel devait regrouper ds journalistes et des rappeurs.

Trois mois assorti de sursis ont été requis contre lui. L’affaire est mise en délibéré au 12 prochain.

senego.com

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Rappel.
    Je suis sincèrement désolé de dire que l’abêtissement est vraiment entrain de réussir au Sénégal.
    Nous vivons un monde où la principale chose que tout homme réfléchi devait éviter de faire serait de surfer sur ce qui est à la mode, et d’aller dans le sens de cette mode. Parce que ce qu’il ne faut jamais oublier est que la mode, quelle qu’elle soit, est toujours fabriquée par des êtres humains comme vous et moi. Et par conséquent lorsque ces gens qui fabriquent les modes arrivent à obtenir des autres humains la propension automatique à réagir dans le sens des modes, ils tiennent alors la mentalité du monde et sa direction. Voudront-ils mener le monde en enfer que ce monde y sera quelque soit la science affichée de ceux là qui réagissent automatiquement
    Voici Tony Blair qui avoue, en 2015, 12 ans après, que la guerre d’Irak était fondée sur une erreur, et que pour cela il présente ses excuses.
    https://www.youtube.com/watch?v=7nsuwLTPTs0
    Plus d’un million de morts, et des morts et des naissances d’handicapés jusqu’à ce jour des conséquences des armes radioactives utilisées: une erreur. Un génocide par erreur. Alors ? CPI ? Vous êtes fous ? Est ce que Tony Blair est un nègre pour être jugé à la CPI ?
    Erreur de Tony Blair d’un coup d’un million de morts et duperie de tout un monde, y compris de vrais musulmans, pour soutenir ce génocide. Comment cela t il été possible ? Retournons dans le contexte de 2003. Et à ce propos, j’ai une pensée pieuse pour mon grand, un ancien militaire de l’armée sénégalaise aujourd’hui décédé. En 2003 nous avons été deux face à une horde de voisins qui,chaque après midi, devant un restaurant de notre quartier qui nous servait de grand’place, qui a tenté de nous faire regretter de défendre que la coalition ment sur ses accusations contre Sadam. Aujourd’hui, il n’y a plus de contestation possible. C’est Blair qui avoue qu’il y a erreur. En fait d’erreur il y avait simplement mensonge. Il ne faut pas oublier que l’erreur de Blair était volontaire. Qui a oublié lorsque Blair plagiait la mémoire d’un étudiant anglais pour la présenter comme étant son propre rapport d’enquête sur l’Irak ? Quelqu’un qui falsifie volontairement peut – il revenir dire qu’il s’était trompé ? Qui était terroriste entre Tony Blair et Sadam Hussein ?
    Le soutien à ce génocide, aujourd’hui avoué, n’a été possible qu’à cause de l’encerclement médiatique. L’intelligence humaine a été enfermée dans une toute petite boite, et le battage médiatique n’a laissé que deux petits trous pour choisir d’être avec le terrorisme ou contre le terrorisme. C’est toujours la règle. L’être humain est poussé à faire un choix biaisé et à réagir automatiquement. Aucune chance ne sera jamais donné à la réflexion. On pousse à choisir tout de suite et agir tout de suite, quitte à regretter après. Aujourd’hui, Tony Blair avoue que ce terrorisme là n’existait pas. Et pourtant le monde a soutenu un génocide au nom d’un combat contre ce qui n’existe pas.
    Le plus difficile est de comprendre que depuis lors, et bien avant, la stratégie a toujours été la même pour duper les peuples pour leur faire soutenir les ignominies toujours bien présentées par les médias dans leur battage.
    Aujourd’hui aussi nous sommes dans la même situation. Des musulmans sont poussés à diaboliser d’autres musulmans. Et le battage médiatique doit coûte que coûte empêcher de réfléchir, empêcher de nuancer les positions.
    Et toute personne qui demande simplement de réfléchir doit être taxée elle même de terroriste.
    Nota: Dans le cas présent, voici celui qu’on accuse de terroriste condamnant le terrorisme dans l’un de ses prêches.
    Ce que Baye Cissé demande de faire aujourd’hui, lui il l’avait fait, mais cela ne l’a pas sauvé de cette stratégie de diabolisation lancée contre l’Islam.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here