La Commission électorale du Rwanda a annoncé ce vendredi la réélection du président sortant Paul Kagamé pour un troisième mandat à la quasi-unanimité des suffrages.

Après le dépouillement de plus de 80% des bulletins, le chef de l’État obtient 98,6% des voix, a déclaré le président de la Commission électorale nationale. Des candidats insignifiants affrontaient Paul Kagamé dans un Rwanda sans réelle opposition.

Le Rwanda avait dû modifier sa constitution pour rendre ce 3e mandat de monsieur Kagamé possible. L’ancienne constitution lui fait interdiction de briguer un 3e mandat de suite.

Paul Kagamé, ancien guérillero tusti détient la réalité du pouvoir depuis 1994 au Rwanda.

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Il y a une autre lecture qu’il fait faire de la dislocation de Manko. Certains grands leaders ont vu un danger de cette unité : la bipolarisation Khalifa / PDS(Karim), ils ont manœuvré secrètement pour torpiller l’unité, mais là aussi ils ont perdu et leur avenir est aujourd’hui derrière eux, ils peuvent cependant continuer à se bercer d’illusions

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here